Lettre Ouverte aux Nappex aka Nappys Extrêmistes: j’me défrise et j’vous emmerde

Il y a quelques jours j’ai créé mon propre Dictionnaire aka le Maybachtionnary ( ICI ). J’y ai rentré des mots que des pairs ou moi-même avons créé pour qualifier certains phénomènes auxquels nous avons à faire face dans notre vie quotidienne. Aujourd’hui donc, solennellement j’introduis le mot NAPPEX.

shotgun dreading

Non il ne s’agit pas d’une contraction entre “nappe” et “tipex”, mais plutôt entre “nappy” et “extrémiste “. Pour ma part, une Nappex est généralement une jeune fille noire entre  16 et 25 ans, très branchée Blogosphère,forums Beauté et stars, en somme une fille “normale”. A ceci près, qu’après avoir vu une vidéo sur Youtube/ lu un article sur un blog à ce sujet, elle devient subitement convaincue que l’emploi de produits chimiques sur sa tignasse est un signe de la domination du blanc sur le noir, et que par conséquent, il faut le combattre à tout prix. Pire, elle croit qu’il est de son devoir, telle une combattante du Djhad, de “convertir” ses consoeurs à cette pratique. Généralement, elle qui était fana des coupes à la Rihanna il y a encore quelques semaines, se permet maintenant de juger très sévèrement celles qui le sont encore, une fois qu’elle est devenue Nappy. La Nappex n’aime pas qu’on lui dise que chacun dispose de ses cheveux comme il ou elle le souhaite, car la Nappex est convaincue que seuls les cheveux naturels témoignent de l’intégrité NEGRE d’une personne d’origine afro-antillaise.

Cet article s’adresse donc à vous, les néo-évangélistes du cuir chevelu.Depuis près de 3 à 4 ans, vous me les cassez avec vos regards moralisateurs à deux francs, votre attitude supra-hautaine, comme si vous faisiez partie d’une caste de négresses à part depuis que vous avez croisé la route d’Erykah Badu.

Je le disais tantôt, la nouvelle mode c’est d’être anti-conformiste, anti-social, anti-establishment. A l’époque où je traînais encore sur Skyrock, vous les NAPPEX, je vous ai vu venir de loin; spécifiquement lorsque vous avez trouvé en une certaine Bloggueuse votre porte-voix, elle d’ailleurs qui au passage affirmait que l’homosexualité est une pathologie perverse, que les couples mixtes sont une aberration, que toute personne qui désapprouvait Kemi Seba était nécessairement un ou une Bounty ( un nom plus exotique pour “Collabo” ), et donc que la femme noire devait retourner plus que jamais à son “essence” , à sa période pré-coloniale.   Vous avez dit “lieux communs”?

J’ai toujours été stupéfaite de l’influence que cette fille a eu sur beaucoup de jeunes Skybloggueuses noires en pleine construction d’identité. S’appuyant sur des passages bibliques, elle s’est évertuée à vouloir prouver par A+B que le néo-colonialisme peut être combattue avec véhémence, lorsque l’on vit en banlieue parisienne et qu’on a comme première préoccupation (futile) d’aller voir le dernier Blockbuster dont tout le monde parle. Bah oui quoi, la jeune afropéenne, elle aime bien s’indigner devant son écran d’ordinateur, mais une fois qu’elle éteint ce dernier, le lendemain elle reprend le cours de sa vie. Parce qu’il faut pas croire, se révolter contre l’oppression de l’Occident sur nous, pauvres petits nègres çà demande pas mal d’efforts….On trouve donc un compromis qui arrange tout le monde:

” JE LUTTE CONTRE L’OCCIDENTALISATION DE LA BEAUTE NOIRE A MON ECHELLE EN REJETANT TOUT DEFRISANT/TOUTE MECHE/TOUT ARTIFICE. Comment ai-je pu me laisser AVEUGLER par les Ciara,les Beyoncé qui en plus d’être accessoirement des Illuminatis, m’ont lavé le cerveau et forcé à renier mon identité ? Oui, mon identité c’est d’avoir le cheveu crépu et de le porter fièrement parce qu’il est une preuve que je résiste à l’oppression. Mon cheveu crépu est une médaille de victoire que je porte telle une reine nubienne !  Désormais j’écouterai uniquement de la soul, des chanteuses comme India Arie, Jill Scott, Erykah Badu, Leela James, je me renseignerai sur Angela Davis, je lirai les discours de Malcolm X, je changerai mon prénom chrétien, honteux héritage de nos maîtres d’esclavage, et je prendrai un prénom typiquement bantou, moi descendante directe et sans escale de la reine Makeda. Je lirai toutes les encyclopédies sur les Kémites…et surtout, j’essaierai de convaincre mes soeurs qui sont encore sur le sentier de la perdition. Amen. “

….B*tch please.

Je n’ai rien du tout contre le fait de vouloir se plonger dans l’histoire de la négritude, parce qu’elle a été trop longtemps mise de côté pour des raisons que nous connaissons à peu près tous. Seulement, là où toutes ces choses ont commencé à me faire tiquer, c’est quand ces fameuses NAPPEX se sont transformées en missionnaires chargées de répandre la bonne nouvelle. Soudainement, il était IMPOSSIBLE de se promener sur un forum de beauté pour femmes noires sans qu’il n’y en ait une qui ouvre sa grande bouche pour nous dire ” arrêtez de loucher sur les coiffures de blanches, l’afro est la meilleure coupe à faire si on aime vraiment ses cheveux “. Oui parce que la Nappex adore te faire culpabiliser, et pour çà, elle n’hésite pas une tierce de seconde à mélanger tout et n’importe quoi, du moment que çà sonne cohérent à ses oreilles. Morceaux choisis:

- ” Si tu te défrises/tu fais des tissages/tu portes une Weave, c’est pareil que de te décolorer la peau “: alors chères NAPPEX, arrêtons les frais SVP merci ! Je ne renie pas qu’il y ait certaines jeunes femmes qui soient totalement atteintes du syndrome LIL’KIM ( aka effacer tout trait négroïde: nez épaté, peau noire, cheveux crépus ), mais elles ne constituent pas la majorité. Et puis d’ailleurs, pourquoi une femme noire n’aurait pas le droit de jouer autant d’artifices que les caucasiennes ? Pourquoi renvoie-t-on SYSTEMATIQUEMENT la femme noire à la texture de sa chevelure/ à sa couleur de peau ? On peut m’expliquer en quoi le fait de vouloir une frange lisse est semblable au fait de s’oindre d’eau de javel mélangée à des crèmes pseudo-éclaircissantes ?

- ” Si tu te défrises/tu fais des tissages/tu portes une Weave, tu es sale “: bien sûr, si l’on ne se base que sur les Niafous, on ne peut que penser cela. Bien sûr. Le fait d’avoir une coiffure toute faite entraîne la paresse de certaines, oubliant qu’il faille entretenir les mèches, que l’on peut laver en-dessous selon la pose et surtout qu’un tissage ( en tout cas pour moi ) ne se garde pas plus d’un mois et demi. Mais une fois de plus, il faut que les Nappex se calment un peu, parce que pour ma part, avoir des cheveux “naturels” n’est pas forcément synonyme de propreté. J’ai pu en croiser des filles qui avaient des Afro qui, en plus d’être épouvantablement mal-entretenues ( les cheveux ressemblaient à de la paille ), puaient incroyablement le beurre de karité qui a moisi. Et ce n’est pas parce que les huiles qu’elles mettent sont naturelles, qu’elles sont forcément agréables à l’odeur…Je pense que lorsque l’on vit en société et qu’on est amené à être en public ( transports, lieu de travail, cours ), on n’a pas à imposer les conséquences de nos choix capillaires, qui après tout, ne regardent que nous-mêmes. La propreté et l’entretien des cheveux est l’affaire de tout le monde, défrisé ou nappy.

- ” Si tu te défrises/tu fais des tissages/tu portes une Weave, tu te renies “: Bon. Chères Nappex, il faudrait que vous sachiez que TOUT LE MONDE ne voit pas le monde sous un oeil raciste ( au sens: un monde catégoriquement organisé en fonction des “races” ). Par là j’entend que l’on peut être noir, né en France, n’en  avoir RIEN A FOUTRE de Cheick Anta Diop, ne voir en Aimé Cesaire qu’un type qui a donné son nom à des rues/écoles. Au demeurant, je préfère que l’on trouve cela choquant pour un(e) noir(e) de ne pas connaître ces illustres personnages parce que l’on considère que cela relève de la culture générale, et non parce qu’il est NOIR.

J’ai toujours eu la sensation que dans l’absolu, les Nappex veulent créer ce que j’appelle le Code Du Bon Nègre, soit, une espèce de charte qui comprend toutes les choses qu’un ” VRAI ” noir doit et ne doit pas faire ( un vrai noir aime FORCEMENT le poulet, un vrai noir aime FORCEMENT les femmes noires sinon il est complexé, une vraie noire est FORCEMENT croyante et pieuse, une vraie noire çà n’écoute pas du rock, musique sataniste d’ailleurs…). Comme l’a expliqué G.Kelman dans son excellent ” Je suis noir mais je n’aime pas le manioc” ( que je vous recommande de lire, avec une certaine distance toutefois ), le NOIR est bien le seul qui n’ait pas le droit à l’individualité. Tout ce qu’un noir fait est toujours mis en parallèle avec sa communauté, avec sa race, sa tribu, son ethnie, son quartier…Un noir se ridiculise ? Il a ridiculisé les noirs. Un noir gagne quelque chose ? Il a gagné pour tous les noirs. Une fille noire refuse de garder ses cheveux naturels ? Elle stigmatise toutes les filles noires. C’est-à-dire qu’on reproche aux occidentaux de toujours nous considérer comme un seul et même groupe, mais en attendant, on continue de répéter le schéma. Continuant donc sur cette lancée, pourquoi X ne pourrait pas avoir TOUT BETEMENT envie de changer de tête ou ne pas aimer les “vanilles” sans qu’on y voit l’empreinte du néo-colonialisme ? Une femme noire, comme toutes les autres, pour moi, a le choix de soit vivre à la Nègre, vivre à l’Européenne, ou vivre entre les deux. C’est à ELLE et ELLE SEULE de décider de la couleur de son rouge à lèvres, de son vernis et de sa coiffure. Les cheveux sont un élément de coquetterie au même titre que les autres, de ce fait, mélanger SYSTEMATIQUEMENT problème d’identité socio-raciale et chevelure me paraît aussi pertinent que de construire un château de sable le jour d’une marée haute.

naomi-campbellbeauty6

J’ai connu des femmes qui ont toujours eu des cheveux naturels, tout simplement pour une raison esthétique, parce qu’elles ont considéré par exemple que l’Afro leur allait mieux qu’un tissage de mèches indiennes. Ceci est un choix que je respecte et qui ne m’offense aucunement. PAR CONTRE, certaines sont devenues Nappys par conviction idéologique et c’est ce genre de filles qui m’exaspère parce qu’elles sont toutes aussi suiveuses que les filles qu’elles critiquent désormais. Il n’y a pas de Bon ou de Mauvais Suivisme, on est un Suiviste un point c’est tout. Vous les nappex, sorry to break it down for You, mais vous n’allez pas changer la perception des AUTRES en arborant votre afro ou torsades or whateva the name. Si vous voulez une diversité des critères de beauté, créez un mouvement politico-idéologique, rentrez en Afrique et oeuvrez sur place; et puis tant qu’on y est, puisque vous luttez contre l’oppression occidentale, brûlez toutes vos fringues H&M, ressortez les pagnes et ne parlez désormais qu’en patois, là au moins votre lutte contre l’Occidentalisation de l’Afrique aura été menée jusqu’au bout de manière cohérente ( haha). Prenez exemple sur les Alter-mondialistes et ceux qui luttent pour la décroissance économique. Les mecs croient tellement en leurs idées qu’ils vont jusqu’au bout et qu’ils sont prêts à tout pour ne pas passer par les canaux de distributions normaux ( boycott de supermarchés, habitat entièrement écologique etc ). Ils sont loins de tout confort mais eux au moins, mènent leurs idées de but en blanc, pendant que vous vous contentez de jouer les militantes assises derrière vos écrans.

Merci donc de ne plus vous sentir comme faisant partie d’une ELITE parce que vous luttez tous les matins pour rétablir un semblant d’ordre sur votre crâne. Et non, vous n’êtes pas FORCEMENT plus belle parce que vous êtes NAPPY, la texture de la chevelure n’est pas assez puissante pour modifier la structure de votre visage ( stop dreamin..). Et non, vous n’êtes pas plus intelligentes/smart/ ” CONSCIENTE ” parce que vous n’achetez plus de Dark&Lovely chez la chinoise du coin. Et non, les Hommes ne préfèrent pas FORCEMENT une femme qui ne porte pas d’extensions capillaires, ils disent qu’ils le font pour essayer de se démarquer la plupart du temps ( tout comme ceux qui disent aimer les brunes alors qu’ils ne sautent systématiquement que des blondasses ). Bref, avoir des cheveux naturels ne vous place pas au-dessus des autres, stop the foolishness. Arrêtez de conférer à votre chevelure une espèce de pouvoir qui vous donne un statut à part. Vous n’êtes qu’une jeune fille qui a la coupe de cheveux un peu plus imposante que sa voisine de gauche, c’est tout.

Devenez Nappy si çà vous chante mais dans la mesure du possible, faîtes-le pour les bonnes raisons: parce que vous considérez que les tissages sont de véritables investissements, parce que vous avez envie de changer de tête, parce que vous avez tout simplement ENVIE, comme un petit caprice de beauté que vous feriez en préférant une French Manucure à la pose de vernis traditionnelle. Et non parce que vous voulez vous “rebeller” contre ces méchants blancs capitalistes et racistes qui veulent ABSOLUMENT effacer votre négritude en plus de vous appauvrir un peu plus chaque mois.Ou encore parce que vous pensez qu’en devenant Nappy, vous atteindrez le stade ultime du bien-être intérieur..Dédramatisons par pitié, ce ne sont que des cheveux après tout. Et si en tant que femme noire, on veut la même liberté que les autres, il faut déjà commencer par ne pas se tromper de combat et remettre les choses à leur place.

Quant à mes consoeurs défrisées, adeptes de Lace et autres, si vous vous sentez à l’aise telle que vous êtes coiffée actuellement, ne vous laissez pas intimider, et marchez la tête haute ( c’est le cas de le dire ).

P.S.: cela va sans dire que je n’ai rien contre les Nappys dans leur majorité, je ne me suis attaquée qu’à une minorité d’entre elles, elles se reconnaîtront. J’en avais juste marre que ce soit toujours les mêmes que l’on entende sur ce sujet, pendant que d’autres rasent les murs. Maintenant, j’ai dit ce que j’avais à dire, je m’en vais m’occuper des Shery Bebey Deluxxe ( voir la définition dans le Maybachtionnary ). Amusez-vous bien.
L’Agent Carter.
P.S.2: Bon au vu des commentaires, certaines n’ont pas saisi la nuance que je fais dans l’article entre NAPPYS et NAPPEX. Je reposte donc le commentaire que j’ai fait à ce sujet même s’il ne redit que ce qui a déjà été dit dans mon post:

Je m’adresse aux intégristes qui confondent CHOIX ESTHETIQUE ( car c’est d’abord de cela qu’il s’agit ) et COMBAT IDEOLOGIQUE. Je considère çà très simpliste de dire “  on se défrise parce que l’on est aliéné “. Oui, au début, c’était le cas mais aujourd’hui, il y a des filles qui se sentent TRES à l’aise avec leur Negritude et n’ont donc pas à subir des attaques d’intégristes qui se croient au-dessus de tout le monde parce qu’elles sont devenues Nappy (et les personnes qui agissent de la sorte sont généralement des nappEX et non des nappys “normales” ).

Quand tu parles du suivisme..j’ai répondu à ta question dans mon texte puisque les Nappex jugent les défrisées de suivistes alors qu’elles mêmes sont des suivistes aussi. Le fait de suivre un  » bon exemple  » en devenant Nappy ne les rend pas moins suivistes que les autres, d’où ma phrase :  » Il n’y a pas de Bon ou de Mauvais Suivisme, on est un Suiviste un point c’est tout.  »
On peut vouloir devenir Nappy parce que l’on considère que le défrisage détruit les cheveux, soit, c’est un argument qui se respecte mais une fois de plus, il ne faut pas regarder de haut celles qui ne sont pas pour autant prêtes à laisser pousser une Afro ou faire un « big chop ». Et c’est à ces extrêmistes là que je m’adresse. Je ne leur en veux pas non, pour ma part, je n’ai plus fait de tissages depuis presque 8 mois et je me suis rasée la tête.
Cependant j’aimerai pouvoir me remettre au tissage dans un an ou moins, en toute liberté et sans avoir à subir les agressions des grandes MANITOU du cheveu crépu.. J’ai bien précisé justement que je ne m’adresse pas aux Nappys dans leur globalité, mais à leur minorité extrême aka les Nappex, ou des Nappys Afrocentristes si tu préfères. Mais justement, il y a des Nappys Afrocentristes qui ne sont pas véhémentes et qui ont des convictions qui sont les leurs sans pour autant diaboliser celles qui s’en foutent. Oui le défrisant casse les cheveux etc etc çà je veux bien comprendre que l’on me dise cela pour essayer de me convaincre de devenir nappy. Mais avancer comme 1er argument qu’il faut être nappy parce que c’est un acte libérateur…WTF?”

150 commentaires

  1. Hak'

    Mdrrrr j’ai tellement rigolé là Maybach tu m’as tuée!
    Il y a tout juste un an quand je me suis rasé le crâne (chez la coiffeuse qui ne voulait pas au départ) pour “repasser au naturel” (je n’aime pas trop cette expression, mais bon) j’ai enfin compris quelque chose: les gens ont toujours l’air de savoir mieux que toi ce qui est “bien” pour tes cheveux. D’ailleurs j’ai souvent dû changer de coiffeuse parce que beaucoup ont toujours voulu me vendre leur “parole d’évangile de la coiffeuse qui sait trop ce qu’elle fait”: quand j’ai voulu couper tous mes cheveux (ou presque) en 3ème, j’ai dû batailler 1h avec ma coiffeuse et la menacer de prendre moi-même les ciseaux pour le faire (putain mais je te paye pour un service c*nasse!), pareil quand j’ai voulu les recouper y’a genre trois ans (d’ailleurs j’ai abandonné, je suis partie et j’ai demandé à une cops des States en visite qui coiffe aussi de me le faire), idem quand j’ai rasé ma tête l’année dernière. Je dois trouver un bon coiffeur pour me faire couper les pointes bientôt; je me prépare déjà mentalement à ce qu’on me dise “mais vous ne voulez pas les défriser?” et devoir discuter pendant une heure pour ne pas qu’elle me verse un pot de Dark & Lovely sur le crâne…
    Et tu as tout à fait raison; certaines nappy sont vraiment des extrémistes: un peu comme certains végétariens qui te lynchent presque quand tu n’es pas aussi borderline qu’eux, tu t’en prends plein la face quand tu oses poser des questions / remettre en cause certaines de leurs paroles / dire que tu utilises encore du Pink ou d’autres produits de ce genre sur ta tignasse. Parce qu’honnêtement, si j’ai décidé de ne plus me défriser les cheveux, c’est bien par flemme de ce rituel (bien que d’une heure à tout casser) tous les mois et demi pour me lisser le poil. Pas parce que l’afro me va mieux (j’ai la chance d’avoir un visage qui me permet de faire tout un tas de coupe différentes qui me vont), pas parce que c’est plus naturel (pitié, je continue à mettre des produits de pakistanais ou de l’après-shampoing Auchan sur ma caboche), pas parce que je ne veux plus user d’artifice (je viens d’enlever des tresses faites avec des rajouts; donc FAUX CHEVEUX et je compte me faire un tissage); mais bien par PURE FLEMME. Je sais que je me suis embarquée dans quelque chose que je ne mesure pas bien encore et que l’afro risque de me donner plus de travail d’entretien que le cheveu défrisé (que je portais court donc pas si dur que ça à coiffer) mais pour l’instant ça me va. Et j’ai des potes qui se défrisent encore; d’autres qui ne l’ont jamais fait ou ne le font plus; certaines (et certains) qui aiment le KFC, d’autres qui préfèrent manger bio… Et pourtant ils pètent tous de la même manière et les uns ne sont pas meilleurs que les autres.
    Anyway, f*ck the Nappex (et ceci vient d’une “nappy”; bien que je n’aime pas ce terme, je ne suis pas particulièrement plus “happy” d’être “natural” :D )

  2. Joyce

    Ton post m’a tué !! MDRRRR
    Personnellement, je suis aussi revenue au naturel il y a 6 mois maintenant mais c’était justement parce qu’entre défrisage et tissages mais cheveux étaient N*QUES !! Et je voulais tenter l’afro. Maintenant c’est claire qu’en consultant les blogs de nappy etc. j’ai réellement pris conscience de l’agression qu’on fait subir à nos cheveux surtout avec le défrisage et j’ai appris à prendre soin de mes cheveux . Mais ce n’est pas pour autant que j’ai complètement abandonné les ” faux-cheveux” depuis que je me suis convertie: je me fais toujours des tresses avec des mèches et j’ai toujours dit qu’une fois que mes cheveux seraient assez longs, je me ferai sûrement des tissages demi-tête histoire prolonger la longueur. Ton post me fait vraiment réaliser à quel point certaines nappies ou nappex comme tu dis, commencent à confondre les choses: être nappy est un <> et cela ne signfie pas qu’on est plus de faire parti de la communauté afro que Beyonce. Je crois qu’en tant que Nappy, les filles devraient plutôt encourager les autres dans l’acceptation de nos cheveux – faut pas nier que la plupart des Noires cachent leurs cheveux; moi même je le faisais – et ne pas jeter la première pierre à celle qui choisirait d’adopter la coupe Rihanna. Si on y regarde de plus près, les Nappex sont aussi racistes
    Très bon post Miss Carter ^^

  3. MGDP9793

    Salut !
    Bravo pour cet article coup de gueule !
    Je suis une nappy puisque c’est le nom consacré. Une “vieille” nappy, même, puisque cela fait douze ans que je ne me suis plus du tout défrisé les cheveux, et, de plus, hier encore j’avais vingt ans, comme dit la chanson mais ça commence à faire un bail. Bon, tout ça pour dire que malgré ces éléments, j’ai tout de même ouvert un blog sur les cheveux crépus au naturel et j’ai même écrit un petit bouquin qui traite du sujet : CREPUE SANS CONTRAINTES.
    Je pense comprendre tes arguments, tes réactions a fleur de peau. Je ne suis pas du tout une intégriste du cheveu crépu en tout cas, je fais tout mon possible pour ne pas l’être. Mes motivations ne datent pas d’aujourd’hui et ne sont pas nées d’une mode que révèlerait aujourd’hui Internet. J’ai abandonné le défrisage pour cause de casse de cheveux. Une catastrophe et ma chevelure en a vécu plusieurs du même type. Je n’avais pas de connaissances particulières concernant la pratique, ni d’à priori, je me laissais convaincre par les coiffeurs et par la tendance qui est depuis plusieurs décennies que la majorité des femmes aux cheveux crépus les défrisent. Il y a quelques années, je suis tombée sur le livre de Juliette Smeralda “Peau noire, cheveux crépus, l’histoire d’une aliénation”. Tu as forcément dû en entendre parler par celles que tu nommes nappex. Ce livre m’a filé une claque. J’avais lu la bio de Malcolm X, vu le film de Spike Lee, je me souvenais très bien de la scène du défrisage mais je ne m’étais jamais interrogée sur les origines de cette pratique. Ca me paraissait normal. Les petites filles noires ou métissées ont les cheveux crépus, les jeunes filles et les femmes noires et métissées ont les cheveux défrisés. C’est comme ça. C’est ça que je trouve dommage, que les pratiques de masquer les cheveux crépus soient devenues des banalités et des banalités qui n’en sont pas. Je constate que la majorité des femmes d’un certain âge autour de moi qui ont pratiqué le défrisage durant la majorité de leur vie adulte, n’ont d’autre solution que de couper leurs cheveux pour enfin espérer retrouver une chevelure saine. Ce qui me pose problème, c’est que les défrisages, les tissages, les perruques, les extensions apparaissent comme l’état naturel des cheveux crépus, que l’on ne sait pas les entretenir, qu’on les considère comme une malédiction, une erreur de la nature et ce à longueur d’année. C’est pour lutter contre cette vision toujours négative du crépu que j’ai écrit mon livre. Après, chacune fait ce qui lui plaît mais c’est bien qu’elle le fasse en connaissance de cause.
    Bien cordialement.

  4. Linda

    Ton article est trooop morrttelll!!

    Je me défrise les cheuveux de temps à autre et après??

    Ils vivent dans un monde parallèle!!! D’ailleurs, Kemi Seba même a sortie une phraz très lourde de sens en disant que l’ “AFRO ne fait pas la BLACK PRO”, argumentant qu’il y a plein de femmes qui se défrisent les cheveux et qui sont plus militantes que certaines qui ont des afros et qui sont dans la posture!”

    Regarde!
    http://www.dailymotion.com/video/xahz8t_kemi-seba-l-afro-ne-te-rend-pas-bla_news

    http://www.facebook.com/pages/Kemi-Seba/43948506192

  5. pamela

    Moi ce ki me surprend toujours c ke ce phénomène de soi disant retour au source se passent toujours dans lé communauté vivant en occident ! Je me souviens kune fois une de mes copines marocaines ayant grandi au Maroc juska ses 18 ans trouvait ke les magrebins en France étaient bcp plus intolérents et ultra conservateur sur la religion ke les marocain du Maroc ! Tout pr dire k’ en afrik ce débat n existe pas! Je sui retourné au kmer recemment et je sui passé par la case coiffeuse et franchemen au salon de coifure j’ai tout vu! Dé filles aux cheveux naturels ki font des tissage bresillienne aux nana défrisé ki se font des tresses et autres nattes ( ke perso je trouve magnifique!) ! Parce k avant tout en afrik ce l’on privilégie avant tout c la beauté cappilaire! Peut importe si le cheveux est defrisé ou non . Si on a envie d’ une coiffure on le fais! Du tissage au nattes a la Alicia keys en passant par l afro! Et pourtant aycune de ses filles ne se dit “ouh la j arrête de faire des tissages parce ke c un signe d’ aliénation de l homme blanc” il ya ke depuis ke je sui arrivé en France ke j entend Ce genre d’ inepties! On s’en branle je n’ai aucun problème avec négritude je sais d’ ou je viens je connai mes racines peu importe ou je vivrai par la suite je sai d’ ou je viens! Pr moi ça part d’ un complexe . Tant kil n arriveron pa à accepter le fait ke tt les blancs ne sont dé connards et ke être noir n est pa une garantie de bonne foi on n en sera tjrs là!

  6. pffff

    MGDP9793 à tout dit.
    Je trouve qu’elle a bien exposé le pb à savoir : pourquoi nous femmes noires considérons nos cheveux comme une malédiction ? Pourquoi les dénaturons nous ? Parce que Maybach tu dis que nous avons le droit d’utiliser les même artifices que les blanches, or les blanches ne se dénaturent pas les cheveux, ne s’éclaircissent pas , etc .. Bref leur artifices ne sont pas irréversibles ( à part la décoloration qui tue n’importe quel type de cheveux).
    Moi aussi je suis naturel depuis environ 2 ans. Et en 2 ans mes cheveux sont plus longs qu’avant. Ca ne m’empêche pas de me faire des mèches, des tissages brésiliens, mais maintenant je le fais en connaissances de causes, or la plupart des femmes noires ne sont pas dans ce cas , c’est triste mais c’est vrai.
    Tu dit que certaine nappys sont des suiveuse ? Mais qu’en est-il de celle qui se défrisent ? C’est du suivisme non ? Un suivisme qui les perdra qui plus est, quand on sais les ravages du défrisage…

    En lisant ton article j’ai eu l’impression que tu en voulais au personnes qui se sont remis en question à ce sujet. Moi perso avant je ne me posait même la question de l’origine du défrisage, pour moi c’était une évidence de se défrisés les cheveux. Et justement quand je me suis rendu compte de ça, j’ai su tout de suite que c’était grave.

  7. MayBach Carter Ewing

    Je pense donc que tu n’as pas du très bien lire mon article.

    Je m’adresse aux intégristes qui confondent CHOIX ESTHETIQUE ( car c’est d’abord de cela qu’il s’agit ) et COMBAT IDEOLOGIQUE. Je considère çà très simpliste de dire “on se défrise parce que l’on est aliéné . Oui, au début, c’était le cas mais aujourd’hui, il y a des filles qui se sentent TRES à l’aise avec leur Negritude et n’ont donc pas à subir des attaques d’intégristes qui se croient au-dessus de tout le monde parce qu’elles sont devenues Nappy.

    Quand tu parles du suivisme..j’ai répondu à ta question dans mon texte puisque les Nappex jugent les défrisées de suivistes alors qu’elles mêmes sont des suivistes aussi. Le fait de suivre un ” bon exemple ” en devenant Nappy ne les rendent pas moins suivistes que les autres, d’où ma phrase : ” Il n’y a pas de Bon ou de Mauvais Suivisme, on est un Suiviste un point c’est tout. ”

    On peut vouloir devenir Nappy parce que l’on considère que le défrisage détruit les cheveux, soit, c’est un argument qui se respecte mais une fois de plus, il ne faut pas regarder de haut celles qui ne sont pas pour autant prêtes à laisser pousser une Afro ou faire un “big chop”. Et c’est à ces extrêmistes là que je m’adresse. Je ne leur en veux pas non, pour ma part, je n’ai plus fait de tissages depuis presque 8 mois et je me suis rasée la tête. Cependant j’aimerai pouvoir me remettre au tissage dans un an ou moins, en toute liberté et sans avoir à subir les agressions des grandes MANITOU du cheveu crépu.

  8. Afrobeautiful

    Je comprends ton coup de gueule (colère) mais j’ai l’impression que tu confonds etre naturelle et etre afrocentriste.
    Etre naturelle ne fait pas de cette personne un(e) afrocentriste et
    on peut etre afrocentriste et avoir des cheveux défrisés.

    Certaines personnes qui reviennent au naturel par choix esthétique, par conviction, par ras le bol enfin chaque est cas est unique mais là, il y a problématique comme tu l’as écrit c’est lorsqu’une personne change par “suivisme” ou que cette personne a été influencée. Et là, je trouve ça tres dangereux.

    Toutes les personnes naturelles ne sont pas des partisans de Kemi Seba et autres afrocentristes. Pour ma part je ne suis ni afrocentriste ni panafricaniste mais je renseigne, je lis et je suis l’actualité qui touche la communautée noire.

    Revenons à ce “combat” de naturelles vs défrisées, chacun est libre de ses choix, etre naturelle et dire etre contre les défrisées c’est super hypocrite venant de la bouche de celles qui ont connu cette pratique(défrisage). Une femme défrisée reste une femme noire certaines aliénées mais pas toutes et vice-versa une naturelle aussi peut l’etre.
    Une naturelle n’est pas plus “consciente” qu’une défrisée.
    Ce “combat” est stérile.

    Et puis peu importe son choix capillaire car heureusement NOUS AVONS ENCORE LE CHOIX mais nous n’échappons pas aux insultes qu’on soit naturelle ou défrisée.

  9. Vava

    Bon j’ai lu jusqu’à Bitch et je suis morte de rire car la fille dont tu parles (dont on a déjà parlé), porte des pony blondes sur une photo xD !!!

    Sinon y’a plein de choses sur lesquelles j’suis pas d’accord mais j’reviendrai quand j’aurai lu le reste de l’article.

  10. kailey

    Tchip! Les Nappy là, qu’elles restent tranquilles dans leur coin! Le jour où elles vont se mettre à marcher nues ou s’habiller à l’aide de feuilles de bananiers en guise de cache-sexe et de peau de panthère pour en faire des costumes, promis je deviens ambassadrice itinérante des Nappy dans le monde! Parce que c’est comme ça que nos ancêtres s’habillaient avant la colonisation. Je trouve sérieusement qu’elles sont connes. A vrai dire, je suis sûre qu’elles ne savent pas vraiment ce qu’elles veulent. Bon! Moi j’ai alors une peau assez claire (héritage de ma mère et de ma grand-mère et pas du décapage pardon!), les Nappex insinueraient que je dois me frotter avec le charbon ou je-sais-pas-quoi pour avoir une peau de négresse et l’arborer fièrement. En tout cas, tout ça, ce sont des bêtises. Mes soeurs, faisons ce que NOUS voulons de notre corps!

  11. valerieezelis

    L’article tant attendu :D !!!

    Pour répondre je vais dire pourquoi j’ai décidé de redevenir noire (<= humour .. humour noir hihihi !). De la même façon que certaines redeviennent nappys pour les mauvaises raisons, moi je me défrisais les cheveux pour les mauvaises raisons. J'voyais telle ou telle coiffure sur mes copines blanches pour la plupart et j'voulais la même. Mais il fallait que je me rende à l'évidence ; comme les Beyoncitou de GDN, je ressemblais à rien. Une semaine après le défrisage, il commençait à avoir des repousses et le calvaire recommençait.
    Pour moi le défrisage était indispensable, j'avais tort.
    J'en ai eu marre de dépendre de ce produit qui m'abimait plus les cheveux qu'autre choses donc j'ai tout arrêter et tout couper. Et définitivement j'me préfère avec mon afro qu'avec les cheveux défrisés.
    Maintenant si on me demande pourquoi je ne me défrise pas les cheveux j'répondrais que si j'veux avoir les cheveux raides, au pire, j'me fais un brushing mais plus jamais le défrisage. C'est un choix personnel, et j'veux pas voir 40 000 autres Vava avec un afro qui répètent les mêmes choses que moi. Donc ça m'arrange plus qu'autre chose qu'il y ait celles qui continuent de se défriser. Et désolé MC, mais moi j'peux pas m'empêcher de rire quand je vois celle qui se défrise les cheveux pour ensuite les cacher sous un tissage. But whatever, c'est son choix ;) !

  12. Laetitia

    Mdr j’en rie encore, sincèrement c’est complètement vrai, les Noirs veulent toujours convertir les autres dé qu’ils apprennent un nouveau truc what tha fuck, je vois pas pour quoi back in real life, faut laisser les gens faire ce qu’il veulent selon leurs envie et surtout que Bordel a chacun ces convictions aussi, puis l’histoire de l’individualisme Damn mais t’as raison a fond a chaque fois qu’un noir fait un truc il fous la honte a tout ses frères, quand Obama a gagné on aurai dit que c’était l’Afrique qui avait gagné, c’est quoi ce délire, Okey on a tous compris premier président noir of the united state of America mais enfin ete vous américain? non, je suis pas dans le délire cheveux naturel ou je ne sais quoi, je me défrise les cheveux parce que j’en est envie et quand ça me soul j’arrête, je me fait des tissage et compagnie, je change la longueur la couleur mais ça n’engage que moi.
    Donc oui les filles faite ce que vous voulez et franchement les Nappex clair retourné au bled si vous voulez faire bouger les choses on sera plus tranquille au moins :p

  13. Olivia

    Preach Sista
    I’ve natural hair and it’s is pretty long now but i’m starting to get bored so i might just shave that shit out of my hair …again.
    I’m just not into weaves and (lace)wigs for some reasons(Kelly Rowland,Brandy,trina anyone??!! )
    but the truth is i dont know what every black woman feel about her hair nor do i care.
    Serieusement il est vrai que beaucoup de femmes noires et metissées (defrisées ou pas)ne savent pas comment s’occuper de leur cheveux :trop de produis chimique ,tresses trop serrées,cheveux naturels déshydratés et/ou graisser à outrance ,tissage et perruques improbables…Hum side eye.
    Confions nos tifs à des personnes qualifiées(nan ta cousine fanta n’est pas encore coiffeuse pro) et utilisons des produits de qualité.
    Apres les raisons qui menent a tel ou tel style capillaire varient d’une femme à l’autres toutes les nappys ne se prennent pas pour angela davies et toutes les defrises/tissées n’immitet pas kim krdashian

  14. Heitch BeiiBey Ponton

    Hello! j’ai vu ton commentaire sur ton blog, enfin l’article que tu m’as envoyé et j’étais morte de rire! Je vis en Afrique, au congo brazzaville plus précisément, et je suis redevenue naturelle par prise de conscience. Je ne me défrise plus les cheveux parce que je trouve que ça tue les cheveux ( composition très caustiques ) et parce que mes cheveux se cassaient pas mal. J’ai ouvert un blog même pour raconter cela. Je te contredis peut être, mais je trouve que porter un tissage c’est être ” inconsciemment” complexée, mais bon, vu que la majorité des personnes n’ont pas le temps de prendre soin de leurs cheveux, ils le font par coquetterie et par flemme.
    En plus, il faut être tolérante et réaliste:il y aura toujours des personnes qui se défriseront, qui se tisseront, se mècheront ( rajouts ),mais moi, c’est plus trop mon truc; mauvais souvenir des tissages et des rajouts, que mon cuir chevelu rejette depuis ma période défrisée.
    p.s: je fais mon blog pour des personnes, qui comme moi, trouvent qu’être naturelle ( on peut être naturelle en portant des rajouts, des tissages extensions ) c’est mieux ^^

  15. Evaeva

    A pffff : heu…. Desole maiS les blanches usent d’artifices aussi! Teinture, permanente,extensions, lissage japonais,lace wig (comme pas mal de stars) et oui je connais même des blaches d’ici qui en porte!, U.V. a gogo qui sont aussi nocifs et cancérigènes que les fucking produits etc… Donc hein… Après je comprend tout a fait ce que dit maybach envers ces extrémistes qui me soulent moi aussi! J’ai pourtant mes cheveux crépus !!! Et oui j’ai parfois envie de changer de tête, donc je me fait parfois des tissages style Afro, frise, coupe garçonne lisse, parfois meme des tresses ou nattes collées … Je ne comprend pas pourquoi la femme noire serait LA SEULE (car oui il n’y a que chez nous ou on identifie une femme a ses cheveux) a ne pas pouvoir changer de coupe, varier et user d’artifices quand elle en a envie sans que cela soit systematiquement une remise en cause de son identité !!!! Bordel ma personnalité, mon âme ne sont pas mes cheveux !! Juste pour la petite anecdote le nombre de fois ou je me suis retrouvée face a une Nappex (pas une nappy qui elles sont plus pacifistes) et qui m’a dit pourquoi tu met un tissage pour ressembler a une métisse ( je portais un tissage frisée…) Je lui ai simplement répondu que en dessous j’avais mes cheveux crépus, et qu’ils seraient libre d’ici 2 semaines… Comme si je n’avais pas le droit ou que c’était une sorte de trahison envers quoi d’ailleurs ???? En tout cas seule la communauté noire a se problème avec ses cheveux… Au japon et meme en France certaine se rase la tête, se boucles les cheveux, font des tissages pour avoir plus de volumes, font des tresses, nattes collées sans que cela soit un problème…. Ps: désole pour l’orthographe je suis un iphone et je n’ai pas tout les accents ^^

  16. MayBach Carter Ewing

    Wow que de réactions ^^

    Keyzz: Thanks Sweetie, tu seras l’un des seuls rares représentants du sexe masculin à commenter ce post tel que c’est parti.

    Evaeva: tu m’as enlevé les mots de la bouche lol

    Heitch: je n’ai pas compris la 1ère phrase de ton commentaire jusqu’à ce que je passe sur ton blog. Ce n’est absolument pas moi qui ai laissé ce commentaire sur ton blog, pour la simple et bonne raison que je n’en connaissais pas l’adresse et surtout parce qu’à 07H36..j’étais en train de dormir comme un sac de patates. Je ne sais pas du tout qui a fait ce copié-collé mais bon, pas de souci et merci pour ton commentaire !

    Olivia & Laetitia: je co-signe !

    Kailey: te frotter avec du charbon MUAHAHAHA DES BARRES DE RIRES AUX CEREALES

    Vava: j’sais même pas pourquoi çà ne m’étonne même plus, m’enfin..

    AfroBeautiful: j’ai bien précisé justement que je ne m’adresse pas aux Nappys dans leur globalité, mais à leur minorité extrême aka les Nappex, ou des Nappys Afrocentristes si tu préfères. Mais justement, il y a des Nappys Afrocentristes qui ne sont pas véhémentes et qui ont des convictions qui sont les leurs sans pour autant diaboliser celles qui s’en foutent. Oui le défrisant casse les cheveux etc etc çà je veux bien comprendre que l’on me dise cela pour essayer de me convaincre de devenir nappy. Mais avancer comme 1er argument qu’il faut être nappy parce que c’est un acte libérateur…WTF?

  17. valerieezelis

    “Mais justement, il y a des Nappys Afrocentristes qui ne sont pas véhémentes et qui ont des convictions qui sont les leurs sans pour autant diaboliser celles qui s’en foutent.”

    En une phrase tu as résumé ma pensée.

  18. Vava

    J’ai le seum, j’avais écrit un truc super long et il s’est effacé :

    Pour ma part si je suis redevenue nappy c’est parce-que j’en avais marre de dépendre du défrisage, et si je ne l’avais pas fait avant, c’est que je ne savais pas que c’était possible. Pour moi on était condamné au défrisage … c’est débile hein ?!
    Ensuite j’ai été influencée par certaines extrémistes et aujourd’hui encore je trouve leurs arguments logiques. Mais au final chacun fait son choix et je dois dire que ça m’arrange bien que certaines se défrisent pour ensuite cacher leurs cheveux sous un tissage xD … c’est débile et ça m’fait rire !

    Voilà :D !

  19. Afrobeautiful

    Tu as fait du buzz ;-)

    Pour certaines c’est un acte libérateur pour d’autres pas.
    Sinon il y a des afrocentristes naturelles comme défrisées qui restent “tranquilles” et ne cherchent pas à convertir les autres comme tu l’as écrit et comme je le pense aussi : VIVE LE LIBRE ARBITRE.
    Ps : “nappex” sont appelées “natural hair nazi” ou nappy nazi, il y a ce meme type de débat sur les forums afro-americains.

  20. RUBINSTEIN

    jai rigolé. Encore plus que pour les illuminatis. JE SUIS ENCORE MORTE DE RIRE et je crois que je vais continuer de sourire betement des que je repenserai à l’article, parce que c’est vrai.
    Toutes ces meufs en recherche d’identité là…tssss tout le monde n’est pas perdu comme vous, faut se calmer

  21. pamela

    Wé maybach sui d’ accord! Lé arguments à la kemi seba pr convertir les gens je trouve ça minable! Si el se revendik back to thé roots kel commence par rentré toute en afrik et a vivre kom les ancêtres kom a dit kailey plus haut!

  22. leighton olivia b

    tout à fait d’accord avec Evaeva^^

    memes les blanches font des tresses collées sur la tete et mettent des rajouts. je crois que tout le monde a deja vu ca un jour.
    alors quand c’est une noire qui se défrise ca devient un complexe identitaire ou quoi sais je… et comme Pamela disait il y’ a pas ce genre “guerre de gang” en Afrique. pourquoi les Africains ont toujours ce genre de problème raciaux? (sans vouloir créer un autre débat, j’ai pas la force d’insulter quelqu’un la) bref du genre dès que tu réfléchis autrement tu es un “affranchi” “un bounty” etc…
    Tout ca pour dire chacun fait ce qu’il veut surtout avec ses propres cheveuxxxxxx. jusqu’à preuve de contraire en ce qui concerne l’intégrité physique on a encore le droit disposer de ses cheveux comme on veut. right?!

  23. Nayah

    Ton article déchire déh!
    Pamela, laisse même Kemi Seba, je sais que lui même, il est pas dedans!
    Les racontent, mais ne le connaissent pas déh!
    Frisés ou défrisés, c’est le fond qui compte, fuck la forme!

  24. Sorayaray

    C’est chaud ici lol. Nappy n’exclut pas de se faire des tissages ou des tresses avec des meches! La preuve regarder la plupart des femmes en Afrique j’en connais plein qui ne se defrise pas mais qui utilisent parfaitement des artifices! Si quelqu’un devraient lutter contre l’occidentalisation c’est celles qui vivent la bas! Tout ca c’est juste le mal etre de l’immigre! Parceque franchement qui devraient se pleindre a part celle sur le terrain ( qui porte des pagnes ,parlent le patois et se dore la pillule 24/7 sous le chaud soleil)?? Si tu n’es pas content rentre chez toi moi je dis point bar!
    En ce qui concerne les artifices apres la sortie de “Good Hair” de Chris Rock que je vous conseille! Il y a eu un GROS DEBAT SUR QUI PORTAIT DES ARTIFICES! SVP Meme les blanches s’ajoute des tissages/clips/extensions/wig etc…Renie t’elle son cote occidentale? et celle qui se font du tanning?(bronzage)? Et les asiatiques il y a tellement d’exemple! Et le dernier exemple que je vais donner c’est que MEME LES FEMMES MASAI INCORPORE DES MECHES DANS LEUR SYSTEM DE BEAUTE! Elles ont trouves ca ou? Renient t’elles ELLES AUSSI *blaspheme* leur identite noir masai????? LOL A un moment il faut arreter! La femme c’est s’adapter a l’air ou elle vit pour etre belle . POINT. Donc celle qui veulent se finir la tete avec les defrisages n’ont qu’a le faire. Je pense juste qu’il faut etre conscient des mefaits de ces produits et les utiliser avec moderation! Meme le tissage la, certaine filles doivent nous montrer a quoi leur cheveux ressemble de temps en temps lol

  25. Karen

    Ola on se calme nan mais faut areter le delire !

    Alors parce qu’on est nappy ça veut dire qu’on doit s’habiller avec des feuille de bananier ou autre conneries….stop ce sont des cheuveux revenir au naturel n’implique pas forcement de vouloir vivre comme nos ancetres ou qu’on Soit en recherche d’identité! porter un afro ne veut pas forcement dire qu’on est une black panthers ect…bref la ya eu bcp de generalisation et je trouve sa dommage a voir certain commentaires on pourrait croire que certaines ce sont fait attaquer ou harceler par une bande de nappy avec des ciseau pret a leur faire un big chop de force ok ya des nappy extremistes mais si certaines filles se sentent mieux depuis leur prise de concience ou depuis leur Big chop So What ??

  26. rhoda-S

    MOUAHAHAHAAHAHHAHA!!! franchement moi je respecte les filles qui ont eu le courage de revenir au naturel! Y a deux semaines je m’étais décidé à le faire pas parce que “ça sert à rien de se défriser pour avoir des cheveux comme des blancs” mais uniquement parce que mes cheveux se cassaient (“sauvagement” lol) mais après avoir vu ma tête dans une glace avec les cheveux plaqués après un shampoing…-___-…j’ai su que le crâne rasé ne m’allait pas!…bon 3615 je m’éloigne du sujet…Tout ça pour dire que c’est marrant que ces NAPPEX croient que c’est parce qu’elles retournent aux cheveux “grainés” qu’elles sont plus proches de leurs origines que d’autres…
    BREF! moi aussi je me défrise encore et je les emmerde! :) voilà!

  27. Kiwi

    Pour moi, ceux qui tu appelles les “nappex” sont un peu les chalalas d’il y a 5-6 ans, version afro.

    Ah et sinon :

    [...]“J’ai toujours eu la sensation que dans l’absolu, les Nappex veulent créer ce que j’appelle le Code Du Bon Nègre, soit, une espèce de charte qui comprend toutes les choses qu’un » VRAI » noir doit et ne doit pas faire ( un vrai noir aime FORCEMENT le poulet, un vrai noir aime FORCEMENT les femmes noires sinon il est complexé, une vraie noire est FORCEMENT croyante et pieuse, une vraie noire çà n’écoute pas du rock, musique sataniste d’ailleurs…). Comme l’a expliqué G.Kelman dans son excellent » Je suis noir mais je n’aime pas le manioc » ( que je vous recommande de lire, avec une certaine distance toutefois ), le NOIR est bien le seul qui n’ait pas le droit à l’individualité. Tout ce qu’un noir fait est toujours mis en parallèle avec sa communauté, avec sa race, sa tribu, son ethnie, son quartier…Un noir se ridiculise ? Il a ridiculisé les noirs. Un noir gagne quelque chose ? Il a gagné pour tous les noirs. Une fille noire refuse de garder ses cheveux naturels ? Elle stigmatise toutes les filles noires. C’est-à-dire qu’on reproche aux occidentaux de toujours nous considérer comme un seul et même groupe, mais en attendant, on continue de répéter le schéma.”[...]

    Ce passage est extrêmement pertinent. Tu as mis le doigt sur l’essentiel.

    Je n’ai jamais compris ces afros qui se plaignent de la façon dont ils sont perçus par les blancs (clichés, etc), tout contribuant eux-même à véhiculer ces clichés, à ne vouloir voir l’ensemble des noirs que comme un “bloc” où tout le monde doit être soudé, à refuser l’individualisme, et à considérer qu’il y a des “vrais” et des “faux” noirs.

    Je ne comprends pas non plus ces prétendus kémites (aka Kémi Seba et la blogueuse dont apparemment il na faut pas citer le nom :p) qui épousent un dogme religieux qui n’a rien à voir avec les “authentiques” racines africaines, tout en traitant les autres noirs d’aliénés ou de bounty parce qu’ils ne boivent pas leurs paroles (WTF ?!).

    Vous voulez retourner à vos “vraies de vraies” racines ?!
    Alors lâchez l’islam, le Christ et autres mouvements envangélistes (ainsi que tout ce qui n’est pas africain d’origine), et allez vers l’animisme ou les anciennes religions égyptiennes (puisque vous adorez cette période, alors kiffez-là jusqu’au bout !)

    Ne vous prétendez pas révolutionnaires si c’est pour faire les choses à moitié.

    Non parce que la nana qui traite d’aliénés tout ceux qui sont pas comme elle et qui est à fond dans Jésus… Elle a beau essayer de se consoler en se persuadant que Jésus était noir (ou en tout cas pas blanc) se change rien au fait que les christianisme en règle générale (les idéologies et croyances qui vont avec) c’est typiquement… occidental. Pareil pour l’Islam (sauf que c’est pas occidental)

    Et puis critiquer l’élitisme blanc tout en se transformant soit-même en élite…

    Ah et d’accord aussi pour dire que c’est pas parce que t’as tes cheveux naturels que t’es “bogosse”, comme dirait notre ami Vendetta.

    Si t’as une tronche de cake t’as une tronche de cake, c’est tout. T’aura beau avoir des beaux cheveux, c’est juste tes cheveux qui seront beaux, pas ta tronche.

    Non parce des fois je tombe sur des blogs de nanas “nappy”, et elles s’imaginent trop que d’avoir changé de cheveux ça va faire d’elles des stars… “Nos cheveux nous rendent tellement belles…” LOOOOL. N’est pas Badu qui veut !

  28. EKin

    C’est dommage que certains lecteurs confondent Nappex et Nappy, mais vu que le thème tient le cheveu crépu pour base, on les comprends.
    Gros LOL à l’allusion à Sarate ( j’ai le droit de la citer ? ). J’ai failli tomber dans ses filets à l’époque Skyblog.
    Pour ma petite histoire, j’ai fait mon mini Big Chop en fin mars 2009, c-à-d que j’ai coupé tous mes repousses afin de revenir au naturel. Pourquoi ? parce que j’ai les cheveux si crépus qu’un défrisage ( avec un pot Fort ) s’estompe après trois semaines, que mes tissages ne ressemblaient plus à rien après trois semaines, pareil pour de simples nattes. Peu importe ma coiffure, les repousses prenaient le dessus.
    Ensuite j’ai découvert blogs et forums capillaires, ce qui m’a bcp plus poussée à m’intéresser à l’histoire des Noirs. J’ai vu des reportages, j’ai lu des articles, j’ai rêvé de coupes à la Janelle Monae, etc. Ca a été ma période Back to the Roots.
    Puis en Juillet 2009 j’en ai eu marre, il faut dire que je ne pas patiente. Je me suis redéfrisée ( après 7-8 mois sans ), et puis la coupe Elvis Presley de Rihanna m’allais plutôt bien. Ensuite j’ai un peu recoupé, j’ai rasé par-ci par-là, et je me rends juste compte aujourd’hui que les cheveux cours me vont mieux. Dans quelques jours je ferai des ” piqués-lâchés “, et j’ai décidé que je profiterai de mon été au Cameroun pour retenter le naturel en me faisant de belles nattes ! :)
    Tout ça pr dire que je crois que je me cherche plus qu’autre chose, car je suis passée par tous les styles capillaires. La période Back to the Roots m’a été bénéfique dans le sens où je sais que vers 20-25 ans il faut arrêter le défrisage-il suffit de regarder nos tantes du pays. Mais je me tjrs que c’est bien dommage que tant de petites filles grandissent en connaissant cette pratique, en l’intégrant à telle point qu’elle en devienne banale. Et je pense sincèrement que nos parents ont une responsabilité dans cette histoire. Je me réfère à l’article qui était paru dans L’Entre-Deux de Fashizblack sur la petite fille noire en Lace Wig.
    Et c’est vrai qu’être Nappy ne valorise pas tous les faciès, loin de là, mais désormais je suis convaincue que ne pas se défriser est un respect ne serait-ce que pour soi.
    Enfin, moi aussi j’ai mélangé Nappex et Nappy.

    Le mot de la fin : Chassez le naturel, il revient au galop !

  29. Eva D

    Bonjour et bravo pour votre talent de chroniqueuse. Ce débat et la passion qu’il déclenche prouve néanmoins que la question capillaire, comme toute question esthétique n’est pas une question politique. Je trouve personnellement les discours de Kemi Séba “bébêtes” et malhonnêtes (on se doit de construire les identités à partir de ce qui est et non pas d’un passé forcément fantasmé). Mais je suis intimement persuadée que la relation que nous, femmes noires, entretenons avec notre chevelure est une question sociale. Il en va de même pour la relation d’une femmes vieillissante avec ses chevaux blancs ou d’une femme ronde avec son corps. Décider de ne plus se colorer les cheveux lorsqu’on a 50 ou 60 ans est pour certaines un acte revendicatif : nous vivons dans une société qui hait les vieux. C’est du même ordre. Personnellement j’ai connu le défrisage en arrivant à la fac et l’ai vécu comme une libération, puisque j’avais passé mon enfance à détester mes cheveux. Mais au bout de plusieurs années et une grossesse, j’ai trouvé un trou au début du crâne. Je suis allée voir une dermato qui m’a expliqué que les coupables étaient les mauvais traitements que j’infligeais à ma chevelure et m’a conseillé d’arrêter. J’ai ressenti une grande angoisse. Et cette angoisse j’ai commencé à l’interroger et suis tombée sur certains documents et c’est vrai que pour mon cas, il y avait un refus de mes origines, alors que je les revendique y compris dans ma pratique artistique (je suis metteure en scène). J’ai suivi un processus personnel de réappropriation de mon corps et aujourd’hui j’aime me voir avec mes cheveux “naturels”. Il y a des moments où j’ai eu envie de rajouts et je pense en refaire de temps en temps : mais pas maintenant car je dois m’accepter telle que je suis avant de pouvoir changer. De cette histoire je suis en train de préparer un spectacle “Moi et mon cheveu, cabaret capillaire”. Ce travail devrait être prêt en février 2011, avec comédiennes, chanteuses, danseuses. Eh bien je suis en discussion avec l’une de mes interprètes, une danseuse, avec qui je travaille très souvent parce qu’elle refuse de se montrer sans tissage (je voulais qu’elle se le fasse faire en live). Dans un précédent spectacle elle se faisait laver dans une bassine, entièrement nue, et jouait une renaissance où elle tétait le sein d’une autre femme. Cela n’a pas été aussi difficile que de lui demander de se faire poser en live un tissage géant (4 mètres) pour qu’elle puisse danser avec. Son homme ne l’a jamais vue sans tissage… Bien sûr tout extrême est stupide, mais je crois que nous devons passer par ce type de période, pour avancer. N’oublions pas que le mouvement “Black is beautifull” était un mouvement politique.
    Ah j’oubliais (comme dit l’autre), accepteriez vous que j’utilise votre texte dans le spectacle ? C’est pour moi une bonne manière d’avoir un contrepoint, je le ferais dire par cette danseuse.
    Nous pouvons en parler en privé.
    Bien à vous

  30. Brownskin

    Hey ton article fait débat c’est bien!!
    Perso je suis au naturel depuis un petit moment…et je n’ai rien contre les défrisée…les tissées…les méchées…etc juste je ne supporte pas voir des cheveu mal entretenu surtout par des jeunes filles de plus en plus jeune on leur laisse pas le choix on défrise direct !!

    De toute les noirs, ls blancs, les violets…la majorité des femmes ne portent pas leur vraies cheveux cependant la particularité chez nous les noirs c’est que j’ai l’impression qu’on ne peut pas s’en passer…s’il n’y avait pas eu toute ces inventions capillaires es ce qu’on aurait pu vivre vraiment??
    Parce que les caucasiens…eux même s’il n’y aurait pas d’extension et tout peuvent laisser leur cheveu respirer quoi!

    Mais bon tu as raison sur le fait qu’il ne faut pas agresser les personnes qui ne sont pas au naturel chacun gère ses cheveu comme il le veut!

    Et il ne faut pas rapporter à l’histoire coloniale car la femme noire contrairement aux autre aiment changer de tête donc! Après c’est toujours interessant de connaitre son histoire vu kon a eu aucune éducation la dessus =(

    Pour conclure tu parles des Nappys qui devisagent les filles avec des tissages et tout mais moi je m’en prend pleins de reflexions de mes “soeurs” tissé toute l’année (le meme) donc voila quoi entendre des trucs du genre wai c’est fini l’esclavage sa fait pas toujours plaisir!

    mais jassume mon afro et respecte le choix de chacune…

    PS: En tout cas tin article est des barres.GOOD Job

  31. Carrie

    whaou whaou whaou je découvre un monde que je ne connaissais pas ! Carrie vit dans une grotte (yesss lol)
    Nappy voulait dire Neully Auteil Passy Pereire (pour moi lol)
    Bref trés bon article Maybach, malheureusement comme partout y’a toujours une minorité pour tout gacher ! C’est dommage mais je voudrais bien l’adresse du blog de cette porte parole des nappys par email :)

    ++

  32. T.D

    Des barres Y’a certains commentaires , on dirait une diatribe anti-nappy LOL J’irais JMS insulter une meuf qui se défrise ou se tisse ou encore se “wig”( les tissages sont en bout de course)pour la simple et bonne raison que j’ai grandi avec ca et que j’ai fait la mm chose pdt deeess annéeeees Cependant, je pense ke le probleme il est là, comme a dit vava jme défrisai les cheveux paske ds ma tete de ptite renoi il était IMPROBABLE de faire autrement Genre j’allais faire koi ac mes chvx crépus?? Concrètement?? Trp durs, impossible à coiffer , trp de choses… Quitte à me bruler le crane tt les 3 mois … Maintenant que j’ai compris ke les cheveux crépus étaient “portables”, avec du recul je trouve ca ouf de se mettre de l’acide caustique sur sa tete (rien a voir avec les colorations pleaz) et de ce fait changer la nature même de ces chvx ( rien à voir avec une coloration donc) “paske sinon ils sont incoiffables c’est dead”!! C’est juste se foutre de la soude sur sa tête C’est tt Sauf qu’en vrai c’est pas normal !!! Genre de la soude … Après tout, ceux ki mettent du tchoko, c’est des produits chimiques certes,mais bon y trouvent juste ke etre clair c’est plus joli y veulent pas forcément etre blancs C’est tt N’est ce pas :-) Après soyons honnetes ,j’accuse personne d’alienation moi mm jsuis à l’AISE à ma négritude et j’ai fait des bresiliens en qté industrielle, mais eske ta déja vu des cheveux lisses 27 pouces sortir de la tete d’une Noire?? Les go veulent changer de tete certes mais d’où vient l’inspiration si ce n’est des blanches( du moins pour les 3/4 des tissages ki sont lisses ou ondulés) STP les meufs achètent les cheveux que les indiennes donnent en offrande, paske “ca c’est des vrais cheveux et ca fait encore plus naturel” Mais par rapport aux cheveux de ki?? ( jvais me faire insulter tellmt mal LOL )…Maintenant moi, je ne pense pas ke ce soit une histoire d’alienation à part pour quelques timbrés complexés mais juste une histoire de sur-représentation du “white -girl flow” On est inspiré par le monde dans lequel on vit dans un sens comme dans un autre c’est un fait c’est pas une insulte dc les gens: Breaaaathe Personne n’est vendu. Détente Jgarde mes cheveux crépus paske le défrisage m’a brûlé le cuir chevelu et que je sais ke ce n’est plus une fatalité. Si les crôutes ne te dérangent pas: Go!! ( :-p jrigole Ca va) Cette histoire est un faux pblm en fait :les gens sont au courant, que chacun fasse comme il l’entend Jvoulais juste mettre mon grain de sel ;-) Allez Peace
    PS: le/la noir(e), qui dit ,que en voyant une blanche ac des nattes collées ou des rastas ne s’est jms dit : “des barres , elle veut faire la renoi” est un mytho…:-p

  33. Kae

    Maybach sérieusement t’es trop forte, tu m’as fait trop rire, et oh mon dieu, je ne pensais pas que ça allait si loin chez certaines filles, mais j’ai pu en voir un petit bout. Il y a 2 ans, je suis tombée sur des forums, à la recherche d’infos pour l’entretien de mes cheveux défrisés, rapidement je suis tombée sur les nappy (attention je ne vais pas m’attaquer à elles, je n’ai rien contre…on ne sait jamais si la lectrice à la recherche d’affrontement s’arrête de lire soudainement), je suis tombée en admiration, car oui je rêvais d’avoir une chevelure saine, volumineuse et frisée/crépue. Mais bon en fait je n’ai pas tenue longtemps, et puis devoir tout couper, pfff trop dur pour moi (pas forcément l’envie d’avoir une longue chevelure raide, moi jsuis plutôt fan des cheveux bouclés/frisés mais loin de moi les souvenirs des pleurs les weekend lorsque ma mère me coiffait petite, encore aujourd’hui lorsque je les laisse pousser longtemps, impossible de les coiffer, donc c’est plus une question de facilité pour moi : mauvaise fille)

    Bref, j’ai vu ça, jusqu’au jour où j’ai vu de pauvres jeunes filles se faire agresser parce qu’elles souhaitaient avoir des infos sur “comment entretenir mes cheveux défrisés”, ce fut violent, j’ai été choquée…je n’y ai plus jamais remis les pieds sur ce forum (j’ai eu peur pour moi). On parle de cheveux merde, pas de vendre notre corps au premier venu!! (et comme cela a été dit, les femmes “blanches” font aussi subir des choses terribles à leur cheveux)On est libre de faire ce qu’on veut et effectivement ce n’est pas parce que nous sommes noires, que nos ancêtres ont été soumis aux codes occidentaux que nous devons nous opposer systématiquement, à tout (d’autant plus que dans les faits, quoiqu’il arrive on verra toujours que je suis noire, j’ai un peu de mal à cacher la couleur de ma peau à vrai dire!) Je connais l’histoire de nos ancêtres, par la famille j’ai été bercée par la culture de mon pays…mais je suis moi, jeune fille d’origine africaine (entre autre; d’ailleurs finalement on ne m’embête pas trop avec mes cheveux défrisés, un coup je ressemble à une indienne, d’autres fois à une antillaise, ou une métisse qui aurait les cheveux lisses – ouais ouais parce que mes cheveux maltraités au produit chimique bah en plus ils sont en bonne santé, et même qu’ils sont trop beauux, jme la pète -bref j’ai pas trop d’identité claire aux yeux des gens!)libre de faire ce que je veux avec mes veuch nan mais!! Et puis bah ptete bien qu’un jour je prendrai le temps de laisser mes cheveux crépus prendre le dessus. Et puis qu’est ce qui va se passer lorsqu’une nappex va croiser une métisse qui “malheureusement” est née avec les cheveux lisses, elle va se faire traiter de noire ratée qui a sûrement décidé de renier ses origines à la conception? On fait quoi, on la frise de force??

    Je dis des bêtises…

    Maybach, you rock!!

    ps : I love Erykah Badu and her amazing hair!!

  34. Pikolo

    Aliénation quand tu nous tiens …..
    Apprend à t’aimer toi même autrement dis comme le bon dieux ta fait
    Avant de t’aime comme ce à quoi le monde veux te faire ressembler
    Amen

  35. Erizzke

    Très bon article !
    En tant que NOIRS nous avons été déjà bien assez la cible de préjugés pour en rajouter et semmer des divisions.

    Par contre je suis terriblement choqué par le poste de rkailey: Je ne sais pas d’ou tu viens, mais je ne sais pas dans quel film tu as entendu parlé de peaux de panthères mais ça n’existait nul par en Afrique (sauf peu être pendant la pré-histoires).

    Je suis d’accord que chacun est libre de faire ce qu’il veut sur sa tête. Par contre certaines personnes devrait lire Cheihk Anta Diop ou Aimé Césaire au moins pour éviter de tenir des propos aussi absurdes et racistes que non fondés(preuve d’une soumission aux monde occidentale) comme l’a si bien fait rkailey !

    Encore une fois, c’est un très bonne article.

  36. Fenêtre sur le Monde

    Ce post est teinté d’humour mais pourquoi faire un raccourci entre un choix capilaire ( + santé capillaire) et une attitude afrocentriste? Tout ce que les “nappistes/porteuses de cheveux crepus au naturel” disent c’est qu il est bon aussi de s’accepter tel qu on est et que le défrisage est nefaste pour la santé du cuir chevelu et des cheveux. Apres, si il y en a qui veulent absoluement que leurs cheveux correspondent à l’archetype de beauté majoritaire (au depend de la santé de leurs cheveux), qu elles le fassent mais ce n’est pas une raison pour traiter les filles qui veulent être plus naturelles et le revendique d extremistes ou de suiveuses! Il ne faut pas avoir lu un blog pour se rendre compte que le défrisage irrite le cuir chevelu et abime les cheveux. Il suffit d’avoir 2 neuronnes et d’apprendre à accepter ses cheveux tel qu ils sont. C est quand même dingue qu il faille se justifier de garder ses cheveux naturels et de constater que des femmes noires font le raccourci entre cheveux crepus et afrocentrisme…. En tant que femme (noire) Maybach, je pense que tu devrais avoir d’autres combats et être scandalisée par d’autres choses.

  37. MayBach Carter Ewing

    @Fnêtre sur le monde: Merci ! Je reposte le commentaire que j’ai déjà fait à ce sujet.

    “Je pense donc que tu n’as pas du très bien lire mon article.

    Je m’adresse aux intégristes qui confondent CHOIX ESTHETIQUE ( car c’est d’abord de cela qu’il s’agit ) et COMBAT IDEOLOGIQUE. Je considère çà très simpliste de dire « on se défrise parce que l’on est aliéné . Oui, au début, c’était le cas mais aujourd’hui, il y a des filles qui se sentent TRES à l’aise avec leur Negritude et n’ont donc pas à subir des attaques d’intégristes qui se croient au-dessus de tout le monde parce qu’elles sont devenues Nappy.

    Quand tu parles du suivisme..j’ai répondu à ta question dans mon texte puisque les Nappex jugent les défrisées de suivistes alors qu’elles mêmes sont des suivistes aussi. Le fait de suivre un » bon exemple » en devenant Nappy ne les rendent pas moins suivistes que les autres, d’où ma phrase : » Il n’y a pas de Bon ou de Mauvais Suivisme, on est un Suiviste un point c’est tout. »
    On peut vouloir devenir Nappy parce que l’on considère que le défrisage détruit les cheveux, soit, c’est un argument qui se respecte mais une fois de plus, il ne faut pas regarder de haut celles qui ne sont pas pour autant prêtes à laisser pousser une Afro ou faire un « big chop ». Et c’est à ces extrêmistes là que je m’adresse. Je ne leur en veux pas non, pour ma part, je n’ai plus fait de tissages depuis presque 8 mois et je me suis rasée la tête. Cependant j’aimerai pouvoir me remettre au tissage dans un an ou moins, en toute liberté et sans avoir à subir les agressions des grandes MANITOU du cheveu crépu.j’ai bien précisé justement que je ne m’adresse pas aux Nappys dans leur globalité, mais à leur minorité extrême aka les Nappex, ou des Nappys Afrocentristes si tu préfères. Mais justement, il y a des Nappys Afrocentristes qui ne sont pas véhémentes et qui ont des convictions qui sont les leurs sans pour autant diaboliser celles qui s’en foutent. Oui le défrisant casse les cheveux etc etc çà je veux bien comprendre que l’on me dise cela pour essayer de me convaincre de devenir nappy. Mais avancer comme 1er argument qu’il faut être nappy parce que c’est un acte libérateur…WTF?”

    @Erizzke, Rubinstein, Kae, Carrie, T.D.,Brownskin, Eki, RHODA ( tu as ouvert un blog? Yay ! ), Leighton, Karen, Naya, Soraya, Vava & Jojo: MERCI LES FILLES !!!! ;)

    @Pikolo: Et si l’on ne conçoit pas avoir été faite par Dieu ( oui çà existe des Noires qui ne sont pas croyantes. Sont-elles aliénées pour autant ? ) ? Et donc TOUTE L’INDUSTRIE du cosmétique ( maquillage, faux cils, perruques )est en fait une corporation qui agit pour l’aliénation ? WOW. Mettre du rouge à lèvres MAC est un acte de modification car aux dernières news, personne n’est née avec des lèvres couleur Prune ou Rouge Intense. Et donc le faire est être aliénée ? Avant qu’on ne me dise que se mettre de la soude sur la tête est différent du fait de se maquiller, je répondrais ( et c’est MON avis) qu’en 2010, la majorité des négresses mettent çà au même niveau parce qu’elles ont dédramatisé l’acte. Once again, qu’on déteste le défrisage pour des raisons de santé, ok. Qu’on parle d’aliénation..enfin, bref, permet-moi donc de trouver ce genre d’arguments assez “légers”.

    @Kiwi ( i couldn’t agree anymore mais j’essaie d’établir un lien avec les Chalalas..tu peux stp me dire pourquoi tu trouves qu’il y a une analogie avec les Nappex ? dans ma tête les chalalas n’étaient que des Bobos qui voulaient jouer les altermondialistes en plaignant le Tiers-Monde alors qu’ils vivent plus que confortablement ;)

    Eva D : Merci pour votre intervention ! Mon adresse mail: maybach.carter@gmail.com

    Hé bien, vous êtes déchaînée(s) didon. Je savais que le sujet était sensible mais à ce point c’est quand même fou.

  38. Alicepegie

    comme quelqu’une l’a dit dans un commentaire, les gens pensent souvent savoir mieux que toi ce qui est bon pour toi et ce surtout dans la communauté noire, ils sont persuadés de savoir vivre ta vie mieux que toi alors que la leur les dépasse même. et c’est pas que sur les cheveux, c’est aussi dans la façon de vivre, pour beaucoup de noirs trouvent que , si tu aimes la vie que tu mènes en Europe, c’est que tu n’aimes pas ton pays d’origine, si tu es contre les prénoms dits “typiquement” afro, tu es Bounty (noir dehors blanc dedans, esclave quoi) et,…..
    et je pense que pour la plus part des femmes noires il n’est en rien question de correspondre à l’archétype de je ne sais pas quoi mais surtout de confort capillaire. comme mes parents l’ont fait pour moi ma fille gardera ses cheveux naturels jusqu’à ce qu’elle décide elle même de les défriser ou pas mais moi je reste défrisée. Le souvenir de mes souffrances capillaires d’enfance m’est trop douloureux.

  39. Laure

    C’est un article très interessant, mais je trouve qu’il ya beaucoup de clichés mais comme tu l’as si bien dit tu ne t’adresses qu’a une minorité des nappys. Dans chaque groupe il y’a des extremistes, je ne fais pas l’apologie des nappex mais les défrisés extremistes qui regardent les filles naturelles avec un air de pitié et degout, il y’en a, les défrisés qui incitent les naturelles a devenir defrisé il y’en a aussi, les femmes qui défrisent notamment des petites filles de 4 ou 5 ans sont aussi extremistes que les nappex.
    Je crois fortement que chacun à le droit de choisir, avoir ses raisons, que sa soit une question d’alienation, de colonisation sa tient la route, en afrique on subit encore les affres du néocolonialisme, que sa soit juste pour changer de coupe sa tient egalement la route, a partir du moment ou ce sont des raisons authentiques, profonde elles sont valables. Tu n’as pas a juger les choix des gens, en revanche ce qui est mauvais et je suis daccord avec toi c’est de vouloir imposer la dictature de son point de vue.
    “Je le disais tantôt, la nouvelle mode c’est d’être anti-conformiste, anti-social, anti-establishment. A l’époque où je traînais encore sur Skyrock, vous les NAPPEX, je vous ai vu venir de loin; spécifiquement lorsque vous avez trouvé en une certaine Bloggueuse votre porte-voix, elle d’ailleurs qui au passage affirmait que l’homosexualité est une pathologie perverse, que les couples mixtes sont une aberration, que toute personne qui désapprouvait Kemi Seba était nécessairement un ou une Bounty ( un nom plus exotique pour « Collabo » ), et donc que la femme noire devait retourner plus que jamais à son « essence » , à sa période pré-coloniale.”
    oui la nouvelle vague anticonformiste de facette je precise est très in, mais sil faut faire le lien ac les nappys vraiment je trouve sa très réducteur, être naturelle n’est pas à mon avis une preuve d’anticonformisme, porté un nom africain non plus… Je pense que le terme à employer ici est singularité. Oui les gens cherchent la singularité par tous les moyens, mais pas l’anticonformisme c’est plus complexe que ca.

  40. tadaaa

    De toute façon vous les camer, on connait votre rapport avec les babs . Ton article est merdique.

  41. Kiwi

    > On doit pas avoir la même définition des chalalas :D . Pour moi les chalalas c’était ça :

    http://www.harissa.com/D_Communautes/France/latrib1.gif

    La comparaison est dans le fait de mépriser la planète entière, d’être ultra élitiste, communautariste, et d’en jouer beaucoup sur le physique et le style. Ils ont beaucoup Å“uvré sur Skyblog (lol) en prônant leur supériorité partout. Leur soit-disant supériorité qui tient à des choses qu’ils n’ont pourtant pas choisi.
    Voilà les points communs avec les nappex.

  42. MayBach Carter Ewing

    Haaaaaan je pensais pas que c’était çà les Chalalas ! Merci, j’ai appris un truc là lol ;)

    @Heitch: Ya pas de problèmes :) et bonne continuation à toi aussi !

    @Laure: les gens cherchent la singularité..pour ma part je dirai oui sauf qu’ils n’osent peut-être pas se l’avouer et c’est là donc qu’ils se mettent en tête de devoir “lutter” contre l’establishment et surtout convertir le maximum de personnes. Il y a un côté très “kamikaze/martyr” là-dedans je trouve..M’enfin, merci pour ton commentaire en tout cas :d

  43. Robert

    Juste àa “et puis tant qu’on y est, puisque vous luttez contre l’oppression occidentale, brûlez toutes vos fringues H&M, ressortez les pagnes et ne parlez désormais qu’en patois, là au moins votre lutte contre l’Occidentalisation de l’Afrique aura été menée jusqu’au bout de manière cohérente ”

    tu m’as tuée là, comme bcp je pense.
    Bon j’avouerai que j’ai pas lu toute la tartine de commentaires. je ferais ça quand j’aurai finit mon article sur les Gay (oui, chacun ses sujets).

    Le truc qui je voulais dire, c’est que des deux côtés de l’affrontement les gens me font bien rire parce qu’ils ont souvent une vision archi étriquée et personnelle de la chose. Je suis surement archi égoïste (mais je m’assume) mais (encore) je pense être dans un dilemme cheveulu particulièrement dure à résoudre. Donc j’essaye de tracer ma route capillaire en ne me laissant pas influencer et en trouvant le mieux mais je commence sérieusement à désespérer … Surement même qu’un coup de folie à la brit-brit ma guète de pas loin !

    Je crois savoir de qui tu parles avec la négresse qui haïe tous ceux qui renient leur race. J’ai eu affaire à elle (si on parle de la même) qui m’a sortie des trucs totalement hallucinant à propos de mon histoire personnelle. Elle est trop embrigadée dans son propre cerveau cette fille !! C’est la nouvelle forme de racisme dans les “minorités visibles” comme on dit : l’auto-communautarisation et la flagellation !

    Je reviens demain lire les comm’.

  44. Cribishette

    J’pense juste que si tu fais cet article ce que tu as été offensé par ce que les Nappies ou Nappex (comme tu dis) ont dit et que tu as peut être réalisé qu’une partie de ce qu’elles disaient était la vérité !? Si ce n’était pas le cas tu ne te serai pas ‘rebellé” comme cela… après c’est ton article je ne critique pas mais bon les fameuses Nappex ne t’oblige à RIEN elles font leurs blogs comme toi tu fais le tien ! T’es libre de tes choix ! Si tu te sens offensé ce qu’une partie de toi même n’assume pas totalement :)

  45. Eva D

    Bonjour
    Pardon pour les fautes dans le précédent. C’est “la question capillaire, comme toute question esthétique EST politique”. Autre faute, cheveux blancs (et non pas chevaux). Ah l’orthographe sur internet. Je vous ai envoyé le mail avec le projet.
    Sinon, curieuse je suis allée voir le blog de la fameuse Sarate. C’en est presque comique. Une montagne de narcissisme associée à un ramassis de conneries. Et le pire c’est qu’elle arrive à entraîner des gens ! Cela me fait penser à ces provocateurs télévisuels. D’ailleurs si ce n’est pas déjà fait j’imagine qu’on va la retrouver dans ces émissions à la cons, vu qu’elle est jolie et exhibo.

  46. Lara

    pff tu emmerdes qui???La plupart des filles se défrisent se tissent et se tressent et s’en foutent royalement qu’un petit groupe sur internet n’aiment pas ces pratiques.Dans la vraie vie hors écran aucune nappy en vue.Dès que tu tapes cheveux afro naturels tu tombes sur des sites où tu peux commander des lace wig 100 % human hair.tchip !!!Dans tout mouvement il y a les extrémistes mais je pense que le soucis c’est de risquer de mettre tous le monde dans le même paquet.Après tout on risque quoi de lire ce que dis une “nappex” rien du tout !!!Je ne me ferai pas l’avocate de ce genre de “dérive” car trop de fois ca commence par cheveux ca passe par la couleur de peau puis on parle de Dieu” lol qu’est ce qu’il vient faire la???
    La violence des propos des nappex égalent la violence de la naissance de de fameux défrisage.
    Des fois je me dit “m…..” une caucasienne se lache les cheveux c normal moi je les lâche du coup afro et tout de suite jsuis militante jsuis pas coiffée jsuis sale ou que sais-je encore.
    Un paquet de préjugés imbéciles historiques.Tu m’étonnes qu’elles lisent ???
    Oui j’ai lu je suis noir et je n’aime pas le manioc mais je ne comprends pas ce que cette référence vient faire la???L’écrivain son nom m’échappe parle vraiment de la place “sociale” du noir dans la société et de son “intégration” dans cette dernière qu’il soit immigré ou pas je ne comprends vraiment pas le rapport avec le fait de se défriser les cheveux.
    je ne sais pas trop de choses se mélangent nappy nappex;nature culture trop d’amalgame!!!

  47. paméla

    @ lara
    justement tu dis “je ne sais pas trop de choses se mélangent nappy nappex;nature culture trop d’amalgame!!!” mais ce sont les nappex avec les revendications afrocentriste et ethnique qui font l’amalguame avec une pratique qui pour moi doit rester uniquement dans le domaine de l’esthétique cappillaire. selon ses filles le pb ne se situe pas au niveau de la santé des cheveux afro mais d’un mode d’aliénation du blanc sur le noir et pour moi dès le moment où on commence à parler de revendication ethnique dans un sujet qui ne l’est pas il y a un problème !!

  48. Hak'

    Non mais les commentaires sont tout aussi “LOL” que l’article.
    Je ne crois pas que Maybach ait besoin de qui que ce soit pour la défendre
    Pour faire dans le (semi) vulgaire: les gens faites une pause, buvez un verre d’eau et pétez un bon coup.
    J’ai les cheveux en afro (je ne me dirai pas nappy je n’aime pas ce terme) depuis un an tout juste et à aucun moment je ne me suis sentie attaquée par l’article de Maybach. C’est peut-être parce que cette décision ne vient pas d’une envie de ne plus se verser des produits néfastes sur la tête (si je commençais à vraiment regarder ce qui est bon ou pas pour ma santé, j’arrêterai la clope et les carambars), ou encore de se sentir plus proche de ses “racines” (non mais gros LOL mes racines sont en partie assises dans le salon à écouter la radio); mais vraiment par choix “esthétiquement aléatoire” comme on choisirait de porter une chemise bleue plutôt que blanche…

    Bref, j’ai mal au crâne rien que d’avoir lu tous ces commentaires et j’ai même oublié ce que je voulais dire au départ. Moi aussi je ferai bien de boire un verre d’eau, faire une pause et péter un bon coup :D
    (peace, love tout ça, “faut de tout pour faire un monde”, des défrisées, des rasées, des crépues et même des Niafou!)

  49. Hak'

    Rooo j’ai oublié une parite du comm “Je ne crois pas que Maybach ait besoin de qui que ce soit pour la défendre* *mais à je tenais quand même à ajouter quelque chose” (c’est mieux comme ça :p)

  50. Robert

    Oui, et donc plusieurs fois supprimé tellement elle s’est auto-gangréné le cerveau. Elle est partie trop loin dans son délire alors que plus bab (et je haie cette expression) qu’elle physiquement, c’est difficile !

    ‘tit message à Maybach : google is your friend. “mama sarate pouchon”
    en plus si tu ne connais pas, je suis sur que là, avec ce site, tu vas fourmiller d’idées pour nous tuer de rire ;)

  51. keds

    Waouuuuuuuuuuh que de comments. J’ai l’impression de débarquer après l’orage. Tout d’abord très bel article, dans le sens où il est très joliment écrit et c’est comme toujours un plaisir de te lire miss.
    Maintenant pour en revenir au débat, je ne vais point revenir sur les arguments des uns et des autres mais je vais insister sur le point qui moi me touche le plus dans cette histoire: l’espèce d’aliénation de la diaspora noire.
    On nous parle d’aliénation de toutes les noires qui se défrisent, etc… mais moi je pense que les plus aliénés c’est ceux qui se complaisent dans cette espèce de victimisation du nègre. Le blanc nous a spolié, le blanc nous a appris à nous habiller, nous a fait renier nos langues, nos réligions et toute la sauce de m….e à la Kemi seba, kemètes et compagnie. Dans la bouche de ces extrémistes, des auteurs comme Cheick Antha Diop sont dévoyés, et le noir est considéré comme une bête qu’on mène chaque jour à l’abattoir sans qu’il s’en rende compte.
    A tous ses prêcheurs et prêcheuses de bonne parole: Rentrez en Afrique, aidez les autres, posez des actes concrets et si vous n’en êtes pas capables, please shut the f*** up et allez pleurnicher ailleurs que dans nos oreilles.
    Maintenant si on s’attaque aux cheveux, parce que certaines me diront qu’il s’agit bien de garder ses cheveux sains et non d’une idéologie, le cheveu ne se réduit pas à naturel ou défrisé. Chacun en fonction de son grain de cheveu, noir ou blanc, a des particularités et doit en être conscient pour faire au mieux, peut-être pour certains les défrisages auront plus cet effet cassant alors que pour d’autres aux cheveux naturels, le peigne ne passe pas dans la touffe et la vie devient un enfer. Donc c’est à chacun de choisir et aucun choix n’est meilleur que l’autre car il s’agit avant tout du corps de chacun et on a quand même le droit en tant qu’être humain de disposer de soi comme on veut si je ne m’abuse. Il n’y a ni bon, ni mauvais, ni aliéné, ni hyper aware of my identity, il y a juste des êtres humains.
    Et le jour où les nègres asservis à leur condition de nègres, et comprendront que nous ne sommes tous que des êtres humains quelque soit notre couleur de peau et que cette dernière ne codifie pas nos actes de manière innée peut-être qu’on pourra commencer à avancer et à se libérer for real.
    Merci Maybach d’avoir posé le débat et aux nappex: “get a life girls, and stop playing the victims”

  52. MiAnda NanOue

    en tout cas, il m’a fallu lire les commentaires en deux fois parce que c’est chaud hein! je crois même avoir pris plus de plaisir à lire les commentaires que l’article en lui même ( mais qui est très bien écrit comme toujours blah blah blah… ). il y a eu pas mal de répétitions pour en revenir au même point: DO WHAT YOU LOVE ( aka Blackberry’s ad lol ). je ne vais pas donner mon expérience personnelle mais j’ai quand même envie de dire que je suis une adepte du foulard-qui-sauve-la-mise-quand-on-a-la-flemme-de-se-coiffer-aussi-bien-en-crépu-qu’en-tissage! voilà, c’est fait next! hihi

  53. MGDP9793

    Hello !
    Le sujet est chaud bouillant et déchaîne les passions. Défrisage ou pas, extrémiste du cheveu ou pas. Comme dirait l’autre, il faut savoir raison garder. On ne parle que de… cheveu crépu après tout. Mais tout de même, je note que l’agressivité semble pour certaines bien partagée, autant du côté des pro naturelles (dites nappex sur ce blog) que des pro défrisage et autres tissages. Moi, je suis pour le dialogue, en évitant de se traiter de noms d’oiseau. Je pense, comme l’a dit l’un des intervenants, et nous ne sommes pas les seules à partager cette idée, qu’il y a une dimension sociale dans la façon dont les femmes aux cheveux crépus portent leur chevelure. C’est certainement valable pour les autres types de cheveux mais il y a également là dedans une dimension historique et psychologique. La situation actuelle est le fruit d’un parcours. N’en déplaise à certaines, le défrisage a été inventé aux Etats Unis par des esclaves qui voulaient gommer l’une de leurs caractéristiques et se rendre plus acceptables aux yeux des maîtres blancs. (Pour un récit détaillé de cette découverte, se référer à “Peau noire, cheveux crépus, l’histoire d’une aliénation” de Juliette Smeralda http://www.dailymotion.com/video/xxp6s_b-world-connection-juliette-smerald_news
    ou regarder sur Youtube “400 years without a comb”, (400 ans sans peigne)
    http://www.youtube.com/watch?v=4cMf1heTa6A
    c’est en anglais mais très facile à comprendre car les images parlent d’elles-mêmes). Plus on était clair de peau, plus on avait une chevelure se rapprochant du raide et plus on avait des chances d’avoir une situation sociale élevée. On retrouve ça aux Antilles françaises dans l’expression “la peau sauvée” à savoir sauvée des misères liées à la transmission de la noirceur. Si vous observez bien quelles stars d’origine africaine plus ou moins lointaine sont mises le plus volontiers en avant par les médias internationaux, vous noterez que cela persiste. Je citerai par exemple Beyoncé, Rihana,Halle Berry, Tyra Banks. Ce sont des afro américaines plutôt claires de peau et elles n’affichent pas leurs cheveux crépus. Aujourd’hui le bon cheveu reste le cheveu raide, lisse, éventuellement ondulé ou un peu frisé. Le cheveu crépu est mal vu, victime d’un tas de préjugés : on ne sait pas l’entretenir, il est problématique… Quand on pense crépu, on pense afro alors que cette texture offre divers choix de coiffures et se prête grâce à certaines propriétés : épaisseur, élasticité, mémoire de la forme, à de nombreuses fantaisies. La tendance actuelle reste de le transformer, de le cacher. Je pense que nous avons beaucoup à découvrir de lui en nous le réappropriant, en apprenant à l’entretenir, en n’ayant pas honte de l’arborer sans pour cela porter une coupe à la Angela Davis. Mon propos n’est pas du tout de reprendre le slogan Black is beautiful. Je suis sensible à des tas de formes de beauté humaines. Mon propos est plutôt de dire, et si on apprenait à faire enfin avec ce que l’on a sur la tête ? Ah, oui, moi qui ai eu mon premier défrisage entre huit et dix ans, pour le coup, là, oui, je milite, pour que les mamans s’informent, qu’elles se posent des questions sur ce qu’elles transmettent à leurs petites filles, sur les composants des produits qu’elles leur mettent sur la tête, qu’elles arrêtent de leur faire des nattes hyper serrées avec des rajouts trop lourds qui les rendront chauves avant l’heure. Lorsque j’avais entre huit et dix ans, Internet n’existait pas, il n’y avait pas autant d’informations en circulation, on ne pouvait pas se renseigner aussi facilement qu’on peut le faire aujourd’hui. Je vous le dis, regardez les têtes de vos mères, de vos tantes, grandes adeptes du défrisage. Quel est le résultat pour elles après des années de pratique ? Satisfaites ou pas ? C’est ça la question, à mon avis.
    Je vous invite visiter mon blog dont le titre va faire se dresser les cheveux sur la tête des anti nappy :
    http://cheveuxcrepusarretonslemassacre.blog4ever.com/blog/index-357368.html
    Très cordialement à tous et à toutes.

  54. nellylo

    alors la je suis pas d’accord avec le derniers coms ma grand mere mes tantes, a mere ont passé toute leur vies à se defriser et elles ont plus de cheveux que moi qui ai les cheveux crepus tout depends de l’entretien et en plus le defrisage n’est pas forcement pour ressembler au blancs mais aussi pour eviter des maux de tete chez certaines personnes apres le peignage surtout
    que dans ma famille on a des cheveux crepus de chez crepus
    c est pour te dire que avant de me peigner je dois me preparer psychologiquement donc c est aussi un moyen de simplifier les choses
    moi je suis une nappy voilée comme j’aime à le dire on voit mes cheveux naturels une à 3 fois par an sinon je suis en tresses ou en tissage la plupart du temps je ne me defrise pas parce que avoir les cheveux naturels me laissent plus de possibilités de coiffure tout ça est purement esthetique en ccl je suis d’accord avec maybach chacun fais de sa tete ce qu’il veut ce qui est important c’est ce qu’il y’a à l’interieur
    @ tadaa c est quoi cette remarque sur les camer tu cherches les ways ou quoi ?

  55. shisha

    les autres populations aussi sont compléxées et puis ces justes les coiffures! …” .Sauf que … Capillairement parlant ,10% sont compléxés chez les autres populations contre 90% chez les noires .
    Et ça vous le savez bien !
    les blanches qui se font des tresses ou ki mettent des faux cheveux se comptent sur les doigts d’une main alors que chez la femme noire c le contraire c normal????
    si le défrisage n’existait pas qu’auriez vous fait??

  56. Blingcool

    Depuis le temps que je veux venir commenter, mais manque de temps. Tout d’abord Congrats Maybach, c’est très bien écrit, et comme je t’ai dit, ça me donne juste envie de dire CLICK CLACK BANG. En ce qui me concerne j’avais également aussi fait un article sur le sujet:
    Et pour répondre, je commence par citer un commentaire que j’avais laissé sur un blog:http://www.blingcool.fr/2009/12/vous-avez-dit-faux-cheveux.html
    Pour donner un point de vue masculin, je reprends un de mes commentaires sur un blog abordant plus ou moins le même sujet
    “Concernant la question capillaires, je dois dire que c’est en fonction de chacune, telle ira avec de belles nattes, telle autre avec les cheveux défrisés, on s’en fout un peu, par contre quand ça ne va pas on le voit bien (cf les tissages qui sonnent vraiment mal). Nous sommes nombreux à prôner le naturel et pourtant ça ne nous empêche pas de baver sur Beyonce, Meagan Good, Rihanna et autres… Quand c’est bien fait on aime c’est tout.”
    Sinon pour nuancer mes propos, je pense que le noir a un véritable problème en ce qu’il ne formalise pas ce qu’il lui concerne, j’entends par là développer des théories, des études et autres comme l’a fait le blanc pour en arriver à juste sortir une nouvelle idées pour ses cheveux, sa peau, etc. Nous on veut tout facilement, c’est pour ça que l’on va chercher chez les autres… S’il c’était diffusé des méthodes véritables et formelles sur le traitement et l’entretien du cheveux crépus, on entendrait plus cette excuse de la difficulté d’entretien de nos cheveux et on ne verrait pas cette automatisation du tissage et du défrisage. La femme qui fait un défrise et/ou qui porte le tissage, doit le faire parce qu’elle le veut, en toute bonne conscience, et non parce que sa mère, ses sÅ“urs et son entourage l’ont toujours fait.

    Ceci dit, J’ADHERE ENTIEREMENT sur la théorie du Code du Bon Noir que veulent développer certains au nom de la soit disante “communauté noire”. Je ne cesserai jamais de crier haut et fort que cette notion de communauté noire qui est à l’origine des principales divergences.

  57. Heitch BeiiBey Ponton

    @ Nellylo. Tu as écris:” dans ma famille on a des cheveux crepus de chez crepus c est pour te dire que avant de me peigner je dois me preparer psychologiquement “! On va où, si pour peigner des cheveux crépus, il faut se préparer psychologiquement? Il y a des méthodes pour ne pas avoir mal, sérieux, franchement, ce que tu as écris m’a fais peur, je t’assure! Et les cheveux crépus de chez crépus, ça n’existe… que dans la tête! Bon, je sais qu’il y a des cheveux qui ont des bouclettes très serrées, mais ça ne veut pas dire que le démêlage doit être difficile. J’avais des cheveux très secs de chez secs, avec les soins au fil des mois, leur texture a quasiment changé: ils sont plus malléables… mais je m’égare!
    Pour ne pas avoir à te préparer psychologiquement pour le peignage: mouille toi les cheveux, divise les en sections, prend un peigne à dents larges et démêle tes cheveux des pointes vers les racines. Depuis que je connais cette technique, j’ai envie de me peigner les cheveux tous les jours! mdrr!! quoi que ce soit déconseillé. Bon, je voulais juste aider :P

  58. Robert

    @Heitch BeiiBey Ponton : je comprends parfaitement Nellylo. J’ai aussi des cheveux plus de serrés. Le traitement dont tu parle, il faut avoir le temps de le faire et surtout pouvoir trouver les bons produits, ce que apparemment tu as. Mais par pur curiosité j’aimerai bien savoir dans quelle ville tu habites ?

    Parce que je peux te garantir que moi j’habite en province, je je dois me taper minimum 140km aller retour vers Lyon pour trouver des produits spécifiques pr cheveux crépus, produits qui ne sont tout de même pas les meilleurs sur le marché.

    Le choix de se défriser ou non se fait enfonction de la nature des cheveux très très variable et différente d’une personne à l’autre (sans parler de sa situation géo ou de son histoire familiale – étant adoptée et ayant des parents blancs j’ai pas eu bcp de conseils avisés tu vois, alors oui je me défrise mais ça me brle le crâne à chaque fois parce que – autre problème, j’ai la peau plus fine que la moyenne. bonjour les questions capilo-existentielles en gros) pour que quiconque puisse se permettre de faire le pseudo conseiller genre “mais tkt je sais ce qui est bien pour toi et tes tiffs”. C’est même carrément gonflé.
    S’il y avait une situation idéale on le saurait déjà !

  59. Heitch BeiiBey Ponton

    Je vis en Afrique, au congo brazzaville, et je n’utilise pas de produits spécifiques: que l’huile d’olive, de l’huile de ricin, de l’huile d’amande douce, du beurre de karité, mais aussi des oeufs, du miel pour mes masques, et ça se trouve partout dans le monde( a part parfois le beurre de karité qui est difficile à trouver ailleurs). J’ai un vaporisateur dans lequel je mets de l’eau et de l’huile de ricin pour quand mes cheveux sont très secs.Je n’utilise pas de produits spécifique, juste du savon noir pour laver mes cheveux. c’est tout.

  60. Heitch BeiiBey Ponton

    Je n’ai écris nulle part, je sais ce qui est mieux pour tes tifs!
    Elle a dit que ses cheveux sont naturels,c’est par rapport à ça que j’ai donné un conseil. Faut pas se sentir agresser pour autant

  61. Robert

    Je me sens pas agressée particulièrement. Mais c’est le côté je le fait donc tout le monde peut le faire…
    Enfin bon, on va pas relancer le débat. Juste que je comprends parfaitement la lassitude, voir le désespoir face à une touffe de cheveux dont on ne peut rien tirer.
    Etant donné que tu vis en Afrique tu es surement entourée de gens qui ont l’habitude de prendre soin de leur cheveux. Personnellement c’est (très très) loin d’être mon cas malheureusement !

  62. Heitch BeiiBey Ponton

    Désolée, mais tout le monde autour de moi à des cheveux tissés, lace wigué et des rajouts, je vois rarement des personnes avec leurs cheveux naturels. J’ai appris tout ça grâce à internet.

  63. Alisson

    Cool l’article tu à tout dit il n’y a plus rien à ajouter cela me fait penser à toutes les leçon de morales que l’on m’a déjà balancé sur mon manque de “negre attitude” . Du style :
    -”Arrête de waltiser le blanc ne cherchera jamais à parler comme toi! ”
    -”ne t’épile pas , les poils sont la beauté de la femme africaine!”
    - “Tresse toi c’est notre identité !”
    _ Celle que l’on me sort tout le temps : “TCHIIIP ! arrete avec des mylène farmer , Wallen , lady gaga etc…met le Best of de lady ponce ou Koffi didonK!”

    Ma préférée : “tu es née avec les cheveux crépus et tu mourra avec les cheveux crépus ne cherche pas a les cacher .” lol

  64. Nathalie

    trop fun l’article mais qui est cette nana qui a entre 16 et 25 ans lol tu ns a mis l’eau a la bouche. moi je suis plus defrisée depuis 1 an et je me debrouille bien! j’aimerai avoir de long cheveu.

  65. Ananas973

    Salut!

    J’ai coupé mes cheveux pour faire un retour au naturel parce que mes cheveux étaient loin de ressembler à ceux des filles qu’on voit sur les boites de défrisant: la belle chevelure lisse et bien brillante!

    Aujourd’hui, mes cheveux sont longs, noirs et beaux. J’ai du apprendre à faire avec des cheveux qui gonflent qui se mêlent etc. mais bon, je n’ai plus de crème défrisante qui me brule le cuir, je gaspille moins d’argent et je perds plus mes cheveux, je peux faire des jolies coiffures, des chignons, des tresses, des nattes…

    Je ne suis pas ici pour vous convertir parce que mon objectif personnel est atteint. Je resterais toujours admirative devant une femme noire/métisse avec une belle chevelure défrisée ou naturelle.

    C’est quand vous vous promenez avec le crane dégarni, parsemé de cheveux cassés, dévitalisés que je ne comprends pas l’intérêt de poursuivre parce que la, c’est du massacre.

    Vous mettez des perruques ridicules avec des franges fashion etc…je trouve ca bidon parce que les blanches ne porte pas de perruques afro, elles n’utilisent pas de fond de teint plus foncé, elles ne cherchent pas à augmenter leur melanine.

    Moi j’ai rencontré beaucoup de métros qui envient mes cheveux, la couleur de ma peau comme moi j’aurais aimé avoir les cheveux plus faciles à peigner mais il n’y a pas de beauté unique mais multiple.

    Si vous pensez qu’avoir des cheveux crépus c’est laid, c’est dommage. Je suis juste certaine qu’en prenant soin de ses cheveux naturels, on peut éviter de ressembler à une cancéreuse.
    Des cheveux crépus, ca peut être longs et beaux.

    J’ai défrisé parce que c’était pratique mais pas si esthétique que ca devant mon miroir.
    Après je suis blessée quand j’entends quelqu’un dire que les cheveux crépus c’est pas beau, c’est un problème, une malédiction.

    Quand je cherchais des conseils pour mes cheveux naturels, on me disait de les défriser…ca veut dire qu’on est conditionné à penser que crépu = non esthétique et lisse= esthétique.

    le plus horrible, c’est quand vous allez achetez des cheveux naturels!!! Des pauvres indiennes sont obligées de couper leurs cheveux pour que vous puissiez cacher votre crane!

    Je suis nappy = natural happy, je n’ai jamais mis de faux cheveux sur ma tete et maintenant, j’ai de quoi vous vendre du naturel.

  66. micky

    J’ai arrêté de me défriser les cheveux pcq je suis allergique à certains produits utilisés dans les défrisants. Donc si je te suis bien, je ne suis qu’une suiviste sans cerveau incapable de penser par elle-même …
    Désolée, mais je préfère mon bien-être plutôt que de continuer les défrisages et avoir à subir maux de tête, brûlures, boutons et autres irritations pour prouver aux autres que je ne suis aucune mode.
    J’estime que ma santé est plus importante, ne t’en déplaise !

  67. Gélika

    @ Mister-Paks: qui n’ont rien compris tu veux dire
    j’ai l’impression que certains ne lisent pas vraiment l’article, …m’enfin just sayin’

  68. Is

    Je trouve le débat quasi inutile, tant il est fondé sur des lieux communs. “Les cheveux défrisés sont cassants et fragiles”
    “Le cheveu crépu est sale et indomptables”. Chaque catégories ont leurs qualités et leurs défauts, très souvent esthétiques. Car tout le monde a la capacité d’avoir des cheveux en bonne santé qui soit défrisés ou pas.

    Pour ma part, j’opte pour le naturel par gout et surement par mode aussi (Je suis une suiviste ah! ah! ah! mais rien que le fait de vivre en société fait qu’on l’est tous). J’ai arrêté le défrisant car il est trop définitif et je songe sérieusement au lissage brésilien qui ne l’est pas, au contraire.

    De plus, tout ne va pas à tout le monde. Certaines devraient réfléchir à deux fois avant de revenir au naturels.

    Pour finir Maybach, j’ai attendu ton article avec impatience et il surpasse mes attentes.

  69. Elodie

    J’ai pas lu tout les commentaires (la flemme lol)
    Je suis blanche et je kifferais pouvoir me faire des tresses, tissages, mettre des lace magnifiques à la beyoncé mais sur nous ben… ca fait cheum et ça se voit à un million de kilometres! Meme les extensions qui sont pourtant assez courantes sur les blanches je suis désolée mais ça se voit tout de suite. Je hais mes cheveux raides comme des baguettes, sans forme et sans volume pffffffffffff.
    J’avoue que souvent quand je vois mes amies qui se defrisent les cheveux je me demande souvent “mais pourquoiiiiiiiii?!?! si tu veux on échange?!” lol. Mais je peux comprendre que les cheveux crépus ou très frisés demandent beaucouuup de travail (mes fils sont metisses avec la mega touffe donc je sais de quoi je parle). Après, dire que celles qui se défrisent c’est pour ressembler à des blanches et blablabla c’est ridicule, je pense que PERSONNE ne le fait dans ce but! Et surtout faire une sorte de croisade anti defrisage en faisant un amalgame de tout un tas de choses… Je savais meme pas que ce genre de débat existait et ça me dépasse!! Donc moi en été quand je me fais bronzer en gros c’est parce que je veux devenir noire et que je dénigre ma “blanchitude” si on suit ce raisonnement…?! LOL N’importe quoi! C’est juste comme, comme celles qui font le choix de se defriser, de se faire des tissages etc c’est une question d’esthétique, faut pas chercher plus loin!

    Tout ca pour dire que les problèmes de cheveux DE TOUTES FACONS c’est typiquement feminin, que l’on soit noire, blanche, métisse, asiatique etc…peu importe, rares sont celles qui sont satisfaites de leurs cheveux naturels.
    Chacun fait ce qu’il veut de sa tete je vois pas en quoi ça regarde les autres;)

  70. Hak'

    @ Anasa973: “Des pauvres indiennes sont obligées de couper leurs cheveux pour que vous puissiez cacher votre crane!”
    Euh à la base les indiennes qui se rasent le crâne ainsi le font pour offrir leurs cheveux au dieu Vishnu. Tout le commerce qui est fait autour de ça (tissages et extensions – et pas seulement pour les noirs) a été mis en place par des gens qui ont senti le potentiel pécuniaire d’une telle ressource et par les temples eux-mêmes…

    @ Elodie: J’adoreeee le commentaire, enfin quelqu’un de censé :D

    Sinon à parler de tout ça j’ai eu envie de faire un tissage du coup (je suis un mouton bêêêêê!); sur ce la pseudo-Beyonce que je suis va aller cultiver sa négritude en écoutant un peu de coupé-décalé “pendant que mes cheveux naturels étouffent sous cet amas de faux cheveux du bengladesh” (véridique, entendu aujourd’hui de la part d’une voisine “nappex” quand elle su que je m’étais fait un défrisage et qu’en plus j’écoute de la JPop; je ne suis pas assez “noire” et c’est une “honte venant d’une fille qui a les cheveux au naturel” mais LAUL quoi)

  71. Hak'

    Je voulais dire un “tissage” pas un “défrisage” (je devrais retourner me coucher au lieu de raconter des conneries plus grosses que moi)

  72. gridoushh

    MERCI pour cet aricle et Vive la LIBERTE de vivre sa négritude à sa façon en nous laissant pas dicter nos choix par des Nappex qui pensent avoir tout comprit a la vie!! En tout cas J’AIME et APPROUVE totalement le message délivré sur ce post

  73. Heitch BeiiBey Ponton

    loooool! Ah mais c’est abuser, de dire ça! krkrkr! knk!
    Sous un amas de faux cheveux du Bengladesh, c’est limite méchant… mais trop illarant! ahahaha! Le tissage, sa s’enlève non, ou bien même? lmao
    Je suis naturelle, mais ça
    en tous cas, Leaule!

  74. Cruel Irony

    MDR… clairement il y a un réel problème si le sujet déchaine AUTANT de passion et cela va un peu au-delà de l’esthétique…

    Il y a de l’extrémisme partout et effectivement, le délire et effectivement, j’étais tombé sur le blog de cette fille (Sarate apparemment), métisse je crois et qui nous disait qu’elle détestait le défrisage (et le métissage aussi il me semble car ce serait une aliénation, blablabla… alors que bon, métisse, cheveux frisés et yeux bleus… no fucking commentary!!!) et je m’étais hyper enervée… parce qu’objectivement, elle avait une vision un peu étroite de la vie (pour ne pas dire qu’elle était conne :s)

    Cela étant, il y a quand même également un problème quand un certain nombre de petites filles (dont moi d’ailleurs vu que j’avais 6 ans lors de mon 1er défrisage), ont été plus ou moins élevées dans la haine de leurs cheveux: on ne leur a pas dit que leurs cheveux étaient moche mais pendant une courte période les cheveux sont crépus on pleure pour les coiffer, etc, et ensuite on défrise: ô Bonheur!… Ce qui fait penser à l’enfant: cheveux crépus pas mon / cheveux lisses: génial…
    d’après moi le problème réel vient du fait que souvent on apprend dès l’enfance à détester un attribut de notre “condition de noir” (moche l’expression, désolée mais bon, la plupart du temps les personnes d’ascendance africaine naissent avec les cheveux crépus) sans chercher à la connaitre… ce qui empêche de faire des choix comme le défrisage en connaissance de cause… et dans ce cas là, c’est plus un automatisme qu’un choix esthétique d’après moi (ET JE NE FAIS PAS DE GENERALISATION DONC QU’ON NE VIENNE PAS M’ENCHAINER!! lool)

    Il y a quand même un problème quand on en vient à se demander s’il est normal de porter ses cheveux naturels alors qu’il est “naturel” de se les défriser …

    Enfin, désolée d’avoir rajouté ENCORE un commentaire (en plus j’ai un peu perdu le fil -lol)

    Et je pensais à avoir été la seule à avoir pété un cable en lisant ses conneries (d’ailleurs c’est une de mes potes naturelles qui me l’a filé, ça avait occasionné un VRAI clash lool)

  75. Mymou

    olalala Maybach t’aurais pu me prévenir que l’article était la quand meme!! damn!!
    Anywayy je suis assez satisfaite de ce que tu dis dans cet article!!
    Perso moi je ne les apelle pas les nappex mais les Terroristes Nappys!!
    et je précise tout de suite: JE SUIS UNE NAPPY!! donc ne venez pas me crier dessus pour me dire à quel point je suis idiote!!
    J’ai les cheveux naturels depuis bientot 3ans et c’est un CHOIX personel! que je n’impose à personne!! sur ma chaine Youtube je propose mes conseils pour ceux celles qui ont décidé de revenir au naturel mais surtout en général des conseils pour avoir les cheveux sains!!! Et ça s’arrète à ça
    je reste de celles qui lorsqu’elle en a envie se lisse les cheveux ou se fait un tissage!!
    arétons donc d’assimiler les nappy aux “Afrocentristes” adeptes de Kemi et autres!!
    Tous les Afrocentristes seront nappys mais tous les Nappy ne sont pas AFrocentristes!!
    Pour en revenir a Sarate: perso j’avoue que c’est en passant sur son blog que j’ai découvert le Our Hair , le blog qui m’avait poussé a repasser au naturel!! et quand je vois le résultat aujourd’hui (avoue Maybach) je suis contente de la décision que j’ai prise! J’adore mes cheveux comme ils sont, ils ont une texture magnifique!!
    Maintenant pour toutes les filles aux cheveux défrisés qui sont harcelés pas ces Nappex et autres: vous ne pouvez mm pas imaginer ce que c’est que d’avoir les cheveux naturels et d’avoir l’impression qu’on essaie de vous entrainer dans un univers auquel vous ne voulez guère adhérer!! parce qu’il voit en vous une potentiel recrue!
    sur ce .. Bonne soirée

  76. fema

    slt, article intéressant, wi le chveu afro est dure a koiffé, selon l’histoire, les maîtres blancs donnaient leurs vieux peignes aux esclaves noirs, le signe d’une bonne chevelure eté celui qui ne cassait pas le peigne.
    Ceux dont les cheveux ne cassaient pas le peigne été mieu traité. Donc le dfrisant a bien été inventé apré cela et donc c une sorte d’aliénation koike je trve beaucoup plus simple de coiffer des cheveux défriser, mais bn sa dépend, on kroi ke la case défrisage est obligatoire, surtt qu’il ne convient pas a tt le monde. en plus svt kan on se ramène ac es chveu naturel, ou ac d reppousses crépu , les gens on pas tro envie de coiffer, c chiant les préjugés, dc on se sent obligé de fr comme tt le monde, etre d suiveurs, lol.
    Et faut bien dire que c’est différent que mettre un simple rouge a levre , fo pas comparer.
    Les nappy(et non nappex, car malgré tt les blogs ke g vu , je en pense pa etre tmbé sur l’une d’entre elles), veulent tt simplement ns montrer ke nous noirs on pe gérer nos cheveux. Elles montrent d coiffures, les différents soins qui permettent d’avoir d cheveux bien doux…

  77. fema

    et puis arrétons les ptites filles blanche ou autres on leur met pas de produit chimik sur la tete a 4 ans

  78. ninasky

    ptdrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr!! super ton article, telment que meme si cetait long g tt lu!! moi je dis chacaun fait ce quil veut mais c vari que les sistas oublient que les tissages c pr changer de tete comme une coquetterie bcp pensent que c leur tif et que sans ca elle sont moches! pour les napex comme le tipex mdrrrr trrop fort mais g des copines naturelles qui st pas comment tu as decrit les nappy car elles aussi se font toiser par les autres dc kkprt aussi les filles defrises pas tte car je le suis aussi nassument pas! moi jtrouve ca beau et je compte arreter de me defriser si jamais mes cheveux sont bien pk pas! en tt cas ya des blog super connue pr cheveu naturel qui st pas extremistes! et qd je vois des filles avec leur afro suis jalouse lol!! mais bon des guerres pr rien ca sert a rien! faudrait quon soye unis! regardez au etats unis le film sur les tif ca a ete buien accueilli

  79. KmerGirl

    Mdr!!Il est clair que ces filles n’ont pas compris être différent c’est tout d’abord accepté les autres tels qu’ils sont!!!Ces filles soi disant qui s’appuient sur des textes afroaméricains ne sont pas mieux que nous dans les sens où nos chères aieuls africains ou des îles eux aussi écrivaient des textes intéressants . Ce n’est qu’un semblant d’extrémisme pour sentir plus intègre soi disant , pour se montrer différent .A leur place je serais reparti m’installais dans mon pays d’origine et aurait cessé tout contact avec les” créations des blancs ” !!!Elles n’ont pas à juger les autres ce n’est parce qu’elles sont en proie à une personnalité quelconques qu’on doit payer les pots cassés pour elles!!Si elles s’acceptent telles qu’elle sont et bien …c’est tant mieux pour elle…Pourquoi avoir besoin de faire de la propagande , pourquoi vouloir oppressé les autres?
    Je veux bien comprendre qu’elle n’aiment pas l’artificiel, genre une renoi tissage blond lentilles bleus , visage claire, mains noires=éclaircissement OK! la go est quand même allée un peu loin mais si elle s’aime comme ça je vois vraiment pas où elle le problème.
    Bref tout ça pour dire que ce sont ces filles en elles même qui ont un problème avec elle même qui soit disant s’appuie sur les textes de Malcom X , que son âme repose en paix , il n’a jamais oppréssé ou même rabaissé les individus , je cite “Que nous (les noirs) soyons chrétiens, ou musulmans, ou nationalistes, ou agnostiques, ou athées, nous devons d’abord apprendre à oublier nos différences”.Je me demande juste comment tout ca va finir ? Révolution… Par une prise du “Château d’Eau “…Laissez moi rire…

  80. Lilyx

    Coucou,

    Je souhaitais réagir à ton article qui est très bien écrit mais en apportant un petit complément à savoir que si certaines nappys exagèrent parfois je pense qu’il ne faut pas trop leur en tenir rigueur même si c’est embêtant je te l’accorde.

    Etant moi meme nappy non par raison idéologique mais parce que le défrisant ma rendu partiellement chauve (heureusement ça a repoussé depuis!) on va dire que j’ai tendance aussi à mettre en garde les autres à cause des brûlure que j’ai eu et je n’ai pas envie que cela arrive à d’autres.

    La deuxième chose c’est qu’il y a les défrisées extrémistes aussi..qd tu va te faire coiffer chez elles elles te sortent: “ouais tes cheveux sont pas bien défrise les”
    ou bien ” les cheveux crépus c’est moche, ça brille pas, ça bouge pas”
    ou bien” les cheveux qui tombent autour du visage c’est la féminité”

    Véridique!

    ALors qu’on ne me dise pas qu’en 2010 il n’existe pas de femme noires qui se renie! Car les filles noires qui me sortent que les cheveux crépus sont moches et qu’ils ne bougent pas et sont pas féminin et qui mettent des tissage , weave , defrisants pour cette raison (et pas juste pour l’esthétique) il me semble bien qu’il y a un truc qui va pas bien chez elles!

    Je n’ai rien contre les gens qui portent des rajouts , perruques et qui se défrisent pour des choix esthétique (moi même je met des rajouts!!) mais il faut savoir qu’en 2010 il existe encore et toujours des noires qui le font parce qu’elles sont complexées de la chevelure ^^

    Le film good hair de chris rock ainsi que toutes les emissions télé qui passent à ce sujet n’auraient pas été faites si il ne s’agissaient que d’un cas isolé.
    90% des blacks se défrisent c’est énorme alors que chez les blanches le pourcentage de femmes qui prennent leur babyliss ou qui se font des extensions n’est pas aussi élevé .

    Alors remettons nous en question…

  81. lamiss

    lilyx:en même temps je ne vois pas trop pourquoi une blanche se défrisseré les cheveux étant donné qu’elle ont souvent des cheveux naturellement lisse et long.
    on ne peut pas comparer!

  82. aurélie

    l’article m’a bien fait rire! je pense que chacun est libre de faire ce qu’il veut avec ses poils lool mais qu’il doit le faire en connaissance de choses, c’est tout! Si une jeune fille veut se défriser les cheveux, qu’elle le fasse c’est tout mais qu’elle sache tout les risques et pourquoi elle veut le faire, pas parce qu’elle a le syndrôme lil’kim mais parce qu’elle trouve ça joli. Si une meuf veut porter un afro, qu’elle le porte aussi pour les bonnes raisons c’est tout. Il faut aussi arrêter dans le délire t’es vendue tu te défrises ou t’es un vraie sister t’as l’afro tout ça c’est du vent. Je vois autant de meuf dans la rue avec des cheveux afros flingués que les sisters aux cheveux défrisés. Et puis les gens sérieusement, être noire ne se résume pas à des considérations capillaires! Il y ades gens qui sont complexés, qui ont honte de ce qu’ils sont et bah ça arrive dans toutes les communautés, j’avoue ya des dérives mais ce sont les conséquences de l’uniformisation de la beauté. les blanches aussi ont des rajouts, des extensions, se font des brushing ou autre lissages… tout le mon de joue avec ses cheveux, il faut juste le faire pour les bonnes raisons je l’ai déjà dit. sur ce bonne soirée et surtout le combat contre les niafous flinguées continue

  83. purplemel

    Je suis assez d’accord avec “Lilyx”
    C’est vrai, faut pas nn plus se voiler la face, sur 10 filles blanches, combien se rajoutent des faux cheveux ? 2, 2.5 voire 3. Et on prend 10 filles noires, combien mettent des tissages, perruques et autres artifices pour cacher les vraix cheveux ? 7/10, 8. 8.5. C’est juste un fait, pourquoi nier. Ca traduit bien qqch ça !

    Après le défrisage, je trouve que c’est pas encore la même chose. Moi là jsuis en période de transition et Dieu sait si parfois je me dit que ça serait beaucoup plus simple de passer un bon coup de défrisant la dedans. Mais dans certains cas, comme moi, je considère pas du tout ça comme un reni de soi ou je ne sais quoi. Pas du tout, ça serait plus une question de pratique. Puis dans l’état où sont mes cheveux actuellement, je ne peur rien fait, même une petite queue je dois me battre. Donc j’essaie de les attacher comme je peux…Mais c’est clair que le défrisage serait bcp plus simple. Mais je résiste, j’ai la volonté. Bref je trouve que le défrisage c’est pas pareil que de se foutre des tissages et autres perruques sur le crâne.

    Le fait que 8 noires sur 10 se mettent des faux cheveux, traduit bel et bien qqch. Si c’est pas du complexe ou du reni, qu’on me dise ce que c’est.

  84. purplemel

    “Je veux bien comprendre qu’elle n’aiment pas l’artificiel, genre une renoi tissage blond lentilles bleus , visage claire, mains noires=éclaircissement OK! la go est quand même allée un peu loin mais si elle s’aime comme ça je vois vraiment pas où elle le problème.”

    Tu ne vois pas où est le problème ? Ben c’est triste darling. Très triste même.

  85. Is

    Purplemel.
    Ce qui tu dit cela équivaut presque à dire que les noires se renient parce que elles ne portent pas la panoplie pagnes, boubous…

  86. Aset

    Is je trouve que tu mélanges tout avec ton histoire de pagne et tout ça.
    Perso je pense que le fait de porter H24 , 365 jours par an tissage et autres artifices en tout genre traduit un mal être. Idem pour celles qui traquent la moindre repousse pour pouvoir mettre de la soude “là dedans”. Je ne stigmatises aucunement ces filles, mais dire que cela n’est pas problématique est malhonnête je trouve.
    Sinon l’argument du “défrisage = facilité”, euh …..

  87. purplemel

    Voilà “Aset” a résumé ce que je pense et ce que j’ai voulu dire dans mon 1er com.

    “Perso je pense que le fait de porter H24 , 365 jours par an tissage et autres artifices en tout genre traduit un mal être.”
    –> Je ne vois pas quoi rajouter d’autre !

    Et je répète, prenez 10 filles blanches et 10 filles noires et comptez respectivement combien se mettent des faux chiv’. Pk nier que ça traduit bien quelque chose ? Et bien sûr y’a pleins de blanches qui mettent des extensions, mais qui dit extentions ne dit pas toute la tignasse dissimulée, c’est juste pour avoir plus de longueur. C’est pas comparable à un tissage ou une perruque.

    T’as rien à voir “Is” avec tes histoires de pagnes. En quoi trouver choquant qu’une noire se décolore la peau, mette des perruques toutes plus blondes les unes que les autres et des lentilles bleus, revient au même que de dire que les noir(e)s devraient tous et toutes se balader en pagnes/boubous ? Hors sujet.

  88. Pingback: Tweets that mention Lettre Ouverte aux Nappex aka Nappys Extrêmistes: j’me défrise et j’vous emmerde « Fashion,Music & Bitching à la française. -- Topsy.com
  89. @JulianRoss

    Je veux pas ajouter une réaction trop longue à cette longue liste sur un sujet de fille, mais je trouve que la trajectoire capillaire de Pam Grier que tu as mis en photo, de ses coupe afros dans Foxy Brown, pas tellement dans Coffy the Black Panther of Harlem, et plus du tout dans Jacky Brown en dit long sur les tendances/débats qui ont secoué les communautés/diasporas noires en occident depuis les années 50.

    Ceci dit, le retour à l’afro (si tu me permets l’expression) évoque aussi pour moi le nécessaire débat sur l’apparence d’une fille noire dans une société majoritairement blanche et des questions que cela soulève, aussi bien au niveau de l’affirmation de son identité propre que de son assimilation dans cette société. Autrement dit comment ne pas perdre ce qui fait mon « originalité » (au sens de ce qui m’est propre) tout en ne me privant pas de ma liberté d’adhérer à une société à laquelle j’appartiens (malgré les tensions, les désaccords, etc.)

    Qu’il y est, par exemple ici, chez les blogueuses, des affirmations un peu tendues sur ce qui serait censé faire d’une personne noire une « vraie » noire est le signe, je trouve positif, de ce que ce vieux débat américain surgisse en France. Il y a un paradoxe intéressant, qui est que l’un des signes de la réussite mainstream noire chez les femmes soit souvent incarné par des cheveux défrisés, alors que l’affirmation de l’identité noire au sens militant reste encore ancrée dans l’afro.

    Pour autant, l’afro centrisme capillaire a perdu de sa vigueur depuis Angela Davis, alors qu’à l’inverse, personne ne songerait à contester la négritude césairienne (qui n’a pas que donné son nom à des écoles ;) d’une Michele Obama, malgré sa coupe de cheveux.

    Au final il aura bien fallu toutefois Angela Davis pour voir surgir Michele Obama à la Maison Blanche. En ce qui concerne la féminité, la trajectoire entre les deux personnages, c’est ce qui est décrit dans ton article justement…

  90. Fatim

    Article très intéressant :) !

    Juste pour dire qu’il existe une position entre nappy et nappex.

    Je porte mes cheveux naturels mais aussi des mèches. J’aime changer. Porter mon cheveux crépu ne relève pas exclusivement du choix esthétique (les cheveux lisses me vont bien et j’aime) mais aussi d’un choix idéologique (qui n’est pas celui de l’homme blanc opprimant le noir). Celui du refus de l’uniformisation de la beauté qui s’applique également à la représentation des rondes, des roux, etc…

    Maintenant c’est vrai on voit pas mal d’afros dans les médias, mais il y a 10 ans c’était rare. Malheureusement l’afro a encore mauvaise réputation au bureau par exemple, ou meme au salon de coiffure, et est perçu comme une coiffure négligée et pour moi c’est injuste puisqu’on ne reproche pas ça aux cheveux lisses.

    Et sans être intégriste du bio, il faut reconnaitre que le défrisant (le produit) est une merde qui te brule la peau du crâne. Les produits des cosmétiques noires regorgent de produits miracles plus bidons et nocifs les uns que les autres. L’afro est en ce sens également une façon de “s’engager” vis à vis des fabriquants.

    Les considérations du “bon noir” est donc pour moi une simple récupération d’intégristes, mais porter l’afro peut être choix idéologique en dehors de ce clivage.

  91. Pingback: Cheveux naturels vs Artificiels : l’éternel dilemme des femmes noires. | Réflexions et analyses d’un étudiant africain expatrié
  92. Hatshepsut

    bonsoir, combien parmi tous les lecteurs ont connaissance du livre de juliette Smeralda intitulé : PEAU NOIRE, CHEVEU CREPU HISTOIRE D’UNE ALIENATION ? d’ailleurs, l’auteur de cet article a t’il lu ce livre ?

  93. Neen

    Hi, je ne réagis pas vraiment au sujet mais je viens “me vendre” lol.J’ai fait un blog il y a très peu de temps et je cherche à me faire lire (interet d’un blog nn ?)…Je viens décrire qqch sur le métissage (du moins une esquisse) et je pense que peut être il y a des gens ici qui pourraient être intéressés par mon point de vue…Voir toi/ vous Maybach Carter…(d’ailleurs jeme suispermise de mettre un lien sur cet article…
    voilà, en gros,bloggeuse cherche lecteurs :)
    à bon entendeuse salut
    et je re-dis bravo pour ce blog qui est très cool et bien ficelé et délicieusement méchant !

  94. Ness971

    Pas mal l’article!!! il est très long et pourtant j’ai pris la peine de le lire jusqu’au bout parce que tu as vraiment une bonne argumentation…je comprend tout à fait ce que tu dit, je porte mais cheveux crépus (je n’aime pas non plus tous ces nouveaux termes, nappy etc… et le fait qu’il faille absolument bannir tout ce qui est chimique…(mais tout ce qui nous entoure est chimique!! l’eau c’est bien 2 molécules d’hydrogène et une molécule d’oxygène lol”) tout ça pour dire que moi ce qui me gêne chez la plupart des filles qui se défrisent , c’est les arguments du style “j’ai les cheveux hypers durs, les cheveux crépus, ça fait négligé, c’est sale… le défrisage c’est plus facile pour l’entretien et j’en passe…” après il est clair que je n’adhère pas à la façon de penser de celles que tu appelles les NAPPEX!!

  95. News.Of.Krysstyle

    J’aime ton article, moi même je suis Nappy et je comprends très bien ce que tu veux dire.
    En effet, une minorité d’entre nous se font entendre en slogant que le défrisage c’est l’aliénation de la femme noire. Moi aussi j’ai pensé ça, il y a quelques années. Mais ensuite en rencontrant des filles défrisées puis en faisant l’experience d’être moi même défrisée, je me suis rendue compte que, comme tu le dis, le fait d’avoir des cheveux lisses ne signifie pas que je renie ma négritude. C’est en lisant également Frantz Fanon que je me suis rendue compte que certaines Nappex se mettent donc en statut d’infériorité, comme si pour se convaincre qu’elle n’était pas complexé, elle scandait à chaque fois leur “supériorité et suprématie” par rapport aux autres noirs… pur hypocrisie à mon avis.
    Bref j’aime ton article, je suis fière d’être Nappy et tout va bien !

    Au fait, perso si je suis Nappy ce n’est que par raison de santé capillaire, car j’ai vu ma mère ses cheveux (vraiment tomber un à un et crâne chauve) après un défrisage… rien que pour cela, j’interdis tout produit chimique dans ma tête

  96. Cycy

    Pfff moi je ne comprends rien…en fait maintenant il y a 2 catégories prédéfinies pour les cheveux des noirs, c’est ça? Parce que moi on m’a affirmé que j’étais une nappy car j’avais les cheveux bouclés et en bonne santé mais euh…si je n’ai pas envie? -_-” Je trouve ça juste joli et c’est qu’une histoire de goût, rien d’autre. Je me suis demandé : les blanches qui vont se faire des permanentes alors que naturellement elles ont des cheveux raides… Pourquoi elles n’ont pas le droit à un procès elles aussi parce qu’elles changent de nature de cheveux? Parce qu’elles sont blanches? En fait on est en train de nous stigmatiser nous même faut arrêter…Chacun fait ce qu’il veut.

  97. mackenziehelene

    Coucou, ton propos est pertinent. Mais je pense que c’est un choix de se défriser ou de se couper les cheveux, peu importe. Certaines vont vouloir le faire pour être comme les blanches (malheureusement c’est vrai). D’autres vont le faire parce qu’elles trouvent que c’est mieux, plus facile à gérer. Celles qui coupent aussi ont leurs raisons. Moi je les porte courts et crépus parce que je les trouve plus beaux et en meilleur santé. Je me fais des tresses, des greffes, mais je me dis que si je les défrise, alors je les abîmes. Mes consoeurs peuvent dire que c’est parce que ça les rend plus africaines, je ne sais pas trop quoi. Mais La structure du cheveu ne peut pas nous faire échapper à qui nous sommes vraiment, pour celles qui veulent y échapper…

  98. that girl online

    GIRL ***
    YOU GOT IT ALL RIGHT !!!
    AND LET ME TELL YOU…..IT IS ONLY some of THESE FUCKING FRENCH BLACK GIRLS TO THING THIS WAY.
    ESPECIALLY ONE GIRL THAT CALL FROBULEUSE !!!!! I JUST CAN STAND THAT BITCH. she talks about about shit all times

  99. Afia

    Ton article est véridique mais tu l’exprime un peu trop maladroitement à mon goût. Tu reste légèrement au niveau subjectif. Un recul objectif aurait fait du bien à tes écrit. En tout cas, la bonne nouvelle est que j’ai découvert un site dédié à la beauté de la femme noire ou naturel comme défrisées sont les bienvenues sans discriminations et autre propos ostracistes. Le but de ce site est d’apporter idées coiffure, recette et autres, tout pour la beauté de la femme noire dans sa diversité. Il s’agit de Mamiwata : http://www.mamiwata.fr/

  100. MayBach Carter Ewing

    Je tiens juste à rappeler que TOUS les posts sur mon blog sont FORCEMENT subjectifs. Forcément. Et ils sont assumés en tant que tels.
    Mais la pub est “subtilement” placée..

  101. Bellebene

    T’as bien raison ! HALTE AUX TALIBANS DE LA COIFFURE

    Cependant, je pense qu’il ne faut pas non plus diaboliser la démarche de certaines nappies, pas forcément afrocentristes ni extremistes qui veulent juste montrer à d’autres le méfaits possibles du défrisage sur les cheveux.
    Ca demande énormément d’argent et de soins, et il faut que cela ne soit plus percu comme un acte annodin.
    Une femme blanche sait que si elle fait une couleur, il vaut mieux qu’elle la fasse chez le coiffeur, le défrisage c’est pareil, les brulures du cuir chevelu avec …
    take care

    Clarisse de Bellebene.com

  102. mellrose

    Bonjour

    Un peu violent comme article mais je pense que c’était recherché.

    C’est clair chacun fait ce qu’il veut de sa tignasse, cepandant quand une femme noire revandique haut et fort avec fierté le fait d’etre naturelle je ne vois pas pourquoi ça dérange autant, La femme noire est plus belle naturelle c’est moche tous ces tissages perruques en plus au fil du temps elles deviennent chauves à force d’avoir étouffé le cuir chevelu le cheveu ne pousse plus, n’en parlons pas du budjet on achete des cheveux tous les mois pour les jeter, ridicule! je me tissais les cheveux et depuis 1an et demi j’ai stoppé court total cet été je peux me payer des vacances en Afrique et je pourrais rentrer en France avec des pagnes de toutes les couleur pour l’été! pourtant j’ai 43 ans revolus! et je dis merci aux NAPPY de m’avoir fait prendre conscience de ma beauté il n’est jamais trop tard pour bien faire!! on essaiera néanmoins de rester toujours humble pour ne pas donner l’impression d’etre prétentieuses !

  103. evy

    En effet la nappy attitude est et doit rester un combat idéologique! que tu le veuille ou non , car il n’est pas normal que depuis toute petite on intègre le fait que nous ne sommes pas belle avec nos cheveux naturel! Comme il est inadmissible que la norme pour une femme noire soit le cheveux lisse, et le cheveux crépus: une exception, une abomination, une chose anormale! Quand les choses auront repris leur place et que la dictature de la beauté occidental ne dirigera plus nos actes, là seulement je pourrais accepter le fait que défriser systématiquement, enchaîner tissage et mèche sans laisser ses cheveux prendre l’air, soit un choix conscient et non pas seulement un dictact de la société!

  104. Anonyme

    GENIAL ton poste !!! J’ai bien ri merci !

    Marre des meufs qui te font un combat d’yeux dans le métro en te faisant culpabiliser, ça craint sérieux…

    Sinon les nappys ne galèrent pas forcément le matin tu sais..

  105. Akheli

    “Le jour où elles vont se mettre à marcher nues ou s’habiller à l’aide de feuilles de bananiers en guise de cache-sexe et de peau de panthère pour en faire des costumes”

    Toi là Keylia parle pour toi, parle pour TES ANCETRES c’est quoi cette caricature parfois y’en à qui mettent des commentaires je me demande meme si ils sont noirs, éspèce de paure cone !

  106. May-Si

    chui ptdrr en lisant l’article et les commentaires!!
    perso, j’aime bien voir des filles avec des cheveux crépus (quand ils sont bien entretenus)… c’est juste une coiffure comme les autres!!! c’est pour être jolie et pas pour brandir sa coiffure telle une banderole contre l’occidentalisation!!!
    il y a 4mois, j’ai décidé de ne plus me défriser les cheveux!!! Mais la semaine passée, quand la coiffeusem’a mis le peigne dans les cheveux, j’ai cru que mes cervicales allaient repartir avec…
    d’où le retour au défrisage!!!
    je ne me défrise pas parce que je suis noire, je me défrise parce que les cheveux crépus sont impeignables (je ne sais même pas si le mot existe!)

  107. Aset

    May-si, c’est pas parce que ta coiffeuse ne sait pas peigner les cheveux crépus que les cheveux sont “impeignables”.
    S’il y a bien quelque chose qui m’énerve, c’est bien la mauvaise foi qui consiste à dire les cheveux crépus sont incoiffables, indomptables , blablabla ….

  108. jojo

    Tout à fait d’accord pourquoi le cheveu crépu rimerai avec incoiffable?!! J’ai les cheveux crépus et je ne galère pas pour me peigner ou déméler mes cheveux. Une coiffeuse qui ne sait pas peigner les cheveux crépus n’est pas une coiffeuse.

    Je me suis longtemps défrisé les cheveux tissé ect. J’ai quand même cherché à savoir comment ces naturelles faisaient pour avoir des cheveux bien entrentenu. May-si, as tu cherché à savoir comment on entretien le cheveux crépu? je ne crois pas. Alors ne dis pas qu’ils sont incoiffables! Evidemment il faut que certaines personnes croient ce qu’on leur impose pour pouvoir faire du business…

    Bien d’accord sur le fait qu’aucune personne n’a à imposer son point de vue, sa manière de penser , d’agir aux autres… Mais quand on nous impose indirectement de copier la coupe à rihaNAZ. On ne dit rien.. Meches brésiliennes, lace front and co… Les gens suivent pourtant le mouvement.

    On nous fait croire que l’on peut rien faire avec les cheveux crépus alors que non! on peut TOUT faire au contraire! L’immense marché du défrisage et des perruques aura toujours son succes dans la société grace aux personnes qui ont justement été soumise à la vision de la beauté préfabriqué enfin même défrisée je ne cherchait pas à avoir la derniere coupe de beyonce… tout ça pour dire que même si une “napex” vous impose son point de vue ne l’écoutez pas! Chacun fait ce qu’il veut de son corp. certaines personnes pronent le naturel d’autres l’articifice n’en faisons pas un combat entre nous mais suivons notre propre chemin il y a des choses plus importantes.

  109. Fary

    Salut

    Ton article se discrédite à la seule lecture son titre…

    Car tu fais toi aussi dans l’extremisme.Or si l’essentiel pour toi était de parler aux autres (ce qui m’étonnerait vu le ton de l’article), je pense humblement que tu as raté ton exercice…

    Si on en vient au fonds maintenant, je dirai tout simplement que tu es une personne de ton époque (ce qui est bien en soi) mais dont la conscience historique ne s’arrête qu’à son époque et ça par contre même le “vénéré” Gaston Kelman te dira que c’est dramatique, que tu sois noir(e) ou vanille…

    Tu fais partie de cette génération – dont la mondialisation et son principal courant idéologique qu’est le capitalisme – qui pense que le “moi” ou encore le “Me , Myself and I” est au dessus de tout.Que le choix de tes cheveux ou telle prise de position est exclusivement le fait de ta réflexion personnelle formulée dans une bulle d’ego, coupé de l’histoire et de tout environnement médiatique et/ou culturel.

    Un peu d’humilité et beaucoup de recherches t’aideraient à avoir une prise de conscience de la causalité historique ayant mené à ces comportements capillaires, esthétiques, amoureux ou autres…Ce qui pourrait même t’amener, vu ta virulence, à devenir une Nappex comme tu dis.Mais bon pour ça il faut lire Cheikh-Anta et celui qui donne son nom à des rues…

    Capillairement

    Fary

  110. ThanyKNS

    Tu as tout à fait raison, ils nous font chier ces extrémistes de merde! Je suis naturelle et cela ne m’empêche pas de mettre des tissages, laces etc….
    Chaqu’un dispose de son cheveux comme il l’entend un point c’est tout.

  111. Vanissa

    Mon retour au naturel n’a pas EtE commandE par quelqu’un. En arrivant en Europe y a 3 ans, je savais que mes cheveux defrisEs n’allaient pas supporter le calcaire et le froid. J’ai donc stoppE le defrisage; chose qui n’a pas EtE facile. En parcourant la toile pour des conseils sur comment traiter ma criniere, je suis tombee sur des skyrocks de nappy; comme toujours on est choquee d’apprendre l’origine du defrisage, la souche mEme de cette histoire chimique et autre mais bon! on est dans un systeme et LE CHOIX existe! du coup!!! je suis coiffeuse, ma clientele est mixte, les mecs sont naturels et les meufs c’est un half-half. Quand une defrisEe me dit “mes cheveux se cassent trop; je sais plus quoi faire” je lui dis en toute sinceritE “le defrisant ne t’aide pas aussi masi sache que le retour au naturel est un chemin boueux! puisque t’auras pas la patience et le courage, defrise toi fais des traitements et laisse tes cheveux respirer” Dans certains debats avec des copines, je peux “sembler” extremiste mais c’est souvent pour leur faire comprendre qu’elles ne doivent pas insulter mon choix. je me souviens quand je retournais au naturel une copine m’a fait genre “tu ressembles a une grande-mere” suis restEe tranquille! mais aujourd’hui c’est elle qui fait l’atalakou de ma touffe. Je m’aime au naturel pour moi ca me donne plus de caractere et vu que suis entourEe de “tissEes”, ca me rend differente comme je dis “voudrais pas etre une photocopie en couleur” mais celA m’empeche pas de porter des tissages quand je veux changer de style :D

  112. Diamondpearll

    J’ai adoré lire cet article! pour l’expression et pour la “conjonction ” de sujets ultra intéressant si je peux dire

    Quant au Maybachtionnary, I just enjoyed reading parts of it

  113. queen

    pourquoi tu ne montre pas ton vrai visage, qu’on rigole un peu? Car tu critiques , mais tu te cache derrière des photos de stars! Assume un peu, et montre toi! Après on pourra discuter!

  114. MayBach Carter Ewing

    @Queen: Heu..Cà débat à base d’arguments autour d’un hypothétique complexe d’infériorité de la femme noire et TOUT ce que tu trouves à apporter comme commentaire PERTINENT c’est ” montre ta gueule qu’on rigole ” ? Stp relis-toi et j’espère que le ridicule de ta contribution te sautera aux yeux. *soupirs*

  115. karrinala

    Franchement j’ai lu ton article et je vois en cet article un moyen de déculpabiliser les femmes noires de se défriser les cheveux ou encore de banaliser ces pratiques et aussi un manque de connaissance de l’histoire des noirs et aussi de la mauvaise foi !!.

    Les pratiques du défrisage , décapage de la peau , de l’adulation de la femme claire ou métisse face à la femme noire foncée de peau résultent des conséquences de l’esclavage, de la colonisation. Comment peux tu dire qu’aujourd’hui les femmes noires font un choix en se défrisant les cheveux en sachant que ds notre vie de tt les jours on voit des beyonce , alicia keys , naomia campbell , notre vision de la femme noire est : claire long cheveux , petit nez , petite bouche ?

    Comment peux tu dire cela qd tt les jours : on entend dire que le cheveux crépus est un cheveux maudits , est un cheveux incoiffable , costaud , on ne sait rien faire avec , il faut absolument le défriser pour qu’il soit acceptable , présentabe ?

    Tu dis ds ton article que les femmes blanches elles aussi se font des mèches et portent des faux cheveux , là n’est pas la question : tu ne verras jamais une femme blanche mettre des faux cheveux de type afro , de faire des tissage cheveux crépus , de cacher ses cheveux lisses entre 2 périodes de repousses car le cheveux lisse n’est pas montrable ou encore peu présentable ! Une blanche n’a jamais eu de question ; pourquoi est ce que tu gardes tes cheveux lisses ou bouclés tu devrais les créper !! La femme blanche dans sa trés grande majorité porte des cheveux ressemblant à la texture originelle de ses cheveux !

    Ha ok , tu parles des blanches qui se la jouent mode , branchées un coup blackophile pour un coup qd elles te font des trèsses plaquées ou rasta pour le coup d’une semaine , d’un week end ou encore en été , juste pour le “délire ” , à moin que je ne vive pas ds le meme monde que toi !

    Pou la femme blanche , son cheveux naturel , lisse ou bouclés est la norme !

    Pour la femme noire , le cheveux lisse ou boucles est la norme : d’ou il faut cacher le cheveux crépus par des mèches lisses , des pérruques lisses , des rajouts lisses ou encore défrisage, trouves tu cela normal ?

    Pq la femme noire met elle moin ( trés rarement des perruques afros ds la rue) de faux cheveux crépus qur sa tete de cheveux dréfrisés que de faux cheveux lisses ?

    Franchement as tu lu le livre de juliette esmeralda “peau noire , cheveux crépus ” ? Qd as tu pensé ?

    En fait les noires qui se défrisent les cheveux , se décapent la peau etc en clamant haut et fort etre fière et non complexée d’etre noire me font penser aux chinoises qui se débrident les yeux , se font refaire le visage à la blanche , se décape la peau ; ces gens crient haut et fort que cela ne s’agit pas d’un complexe vis à vis de l’homme blanc !

    Dernière question ; s’agit il seulment que d’une question de cheveux ? un choix esthétique : 98 % des femmes noires se défrisent , donc la femme noire née avec des cheveux crépus préfère dans sa grande globalité les cheveux lisse comme ca ? par l’intervention du saint esprit ? Ou bien ne s’agit- il pas des conséquences citées plus hauts qui se sont transmis de génération en génération , de mère en fille ? pour finir on se défrise comme si cela est normal car ma mère le fait , sa mère aussi ainsi que la sa mère …

    ps : les noirs n’ont pas attendu l’arrivé des blancs pour savoir ce qu’est un vetement et de se couvrir seulement de feuilles de bananes , tu te dis de t’en foutre de l’histoire ; voilà ou cela te mène ! ( comme bcq d’autres nous)

  116. karrinala

    Ce ci dit , je vais continuer la lecture de ton blog , car c’est notamment grace au net , aux différents blog , site afro , qui soit aussi bien anti nappy ,cheveux naturel , défrisé etc ,

    qu’aujourd’hui les femmes noires se posent cette question : pour quoi je me défrise les cheveux que l’on soit pour ou contre !

  117. kenziah

    ben t super marrante je t vu ya 2 jrs et tu es nappy mdrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr grande gueule brave

  118. Anonyme

    juste un petit comment à propos de ce fameux débat nappy vs défrisage lol je suis d’accord avec toi sur pas mal de choses. Mais là où je ne suis pas d’accord c’est sur l’aliénation, je pense qu’on effet nous avons toutes été un peu aliéné sur le sujet. Tout simplement pcq se défriser les cheveux chez les afros est automatique c’est qlq chose qu’on fait comme si s’était LA NORME une fois que l’on est adulte en tout cas pour la plupart!!! comment expliquer que 90% des africaines ne portent pas leur vrais cheveux du 1er janvier au 31 décembre? contrairement à toute les autres femmes du monde,il doit avoir un pb quelque part non? la plupart des africaines te diront que c’est pcq l’afro est difficile à coiffer pffff et pourtant c’est faux c’est juste que étant petite personne ne nous a appris comment les coiffer ou les mettre en valeur. Qu’on peut être jolie avec l’afro ( il existe d’ailleurs pleins de coiffures en dehors de vanilles) pas seulement avec les tissages,perruques qu’il suffit juste de savoir comment s’y prendre. Fait un petit constat à Paris combien existent-ils des salons de coiffure spécialiser dans le cheveux afro tu seras déçu? pourquoi sommes nous les seules femmes à détruire à 90% la texture de nos cheveux avec le défrisage? penses tu que réellement que si les femmes africaines avaient comme modèles des stars américaines qui portaient régulièrement l’afro ou toutes autres coiffures à base du cheveux afro elles prendront pas ça comme exemple! tu as toi même fait un topic avec les coiffures de rihanna que nos soeurs copient très mal d’ailleurs bref juste pour dire que je ne suis pas contre les tissages, lace wigs, perruques pcq moi même je les utilise mais je dis juste que c’est pas normal que la grande majorité des africaines ne sachent non seulemnt pas s’occuper de leur vrai cheveux mais aussi ne les arborent pas réguièremnt. J’aimerais juste qu’on m’éclaircissent la dessus! toute fois on est toutes libre de faire ce qu’on veut avec nos cheveux!
    PS: ton blog est vraiment sympa!

  119. tamara

    Il n’y a que les faibles d’esprit pour ce laisser berner par les ciara et les beyoncé , ( et croire o illuminaties mais cela et mon avis, car au final on a tous un libre arbitre alors c pas en ecoutant une chanson que je vais me faire sauter la tete ou la ch…. ,c’est des gens qui manque de confiance en eux qui imite les autres ( comme par exemple fumer a 13 ans ). Il n’y a pas d’oppression que celle que l’on se fait. c est comme les pub de magazine pour les regimes soit comme une idiote tu le fait et tu te rend malade soit tu c ce que toi tu doit faire, et tu construit ton propre chemin.

    J’en ai marre que les filles naturel qui me regarde de haut car pendant qu’elle avait les cheveux défrisés et moi crépus , tréssé et long je n’etait qu’une blédarde a leur yeux et r, jmen foutais, et mtn que c’est l’inverse mesdames ont la sciences infuses, surtout depuis qu’elle ont appris l’histoire des reines et roi nubiens, qui eux se deformé la tete mais ca c’est une autre histoire.

    breff fuck les nappex, j’ai les cheveux en bonne santé et defrisé, lisser plaquer saveur hibiscus, aloé etc, je connais mon histoire et mon identité ce n’est pas qu’on a la meme couleur de peau qu’on est sencé être solidaire de coupe de cheveux et je vous emmerdes

    merci maybach

  120. Dina Touffu

    J’ai adoré ton artice !! je suis nappy et je me suis retrouvée des fois à penser comme les napex – mais seuls les imbéciles ne se remettent pas en question – des fois je trime avec mon immense tignasse et j’aimerais bien lisser mes cheveux mais le fait est que je me sens mieux dans ma peau comme ça et mon portefeuille respire, ce n’est pas pour autant que celles qui ont décidé de lisser leur cheveux ont fait le mauvais choix … chacun fait ce qu’il veut de ses cheveux c’est ça la liberté !

  121. Ally

    Très bon article.
    Rien à rajouter. J’ai bien rigolé mais en même temps tout ce que tu dis n’est pas faux.
    Chacun vit sa vie de toute façon.
    Je ne vois pas pourquoi on devrait tous faire pareil. Que celles qui préfèrent les cheveux défrisés le fassent, que les autres gardent les cheveux naturels.
    En tout cas merci pour cet article.

  122. maelyg

    j’adore !! ton article est trop vrai ! je trouve les NAPPEX et non les NAPPY complément ridicule !! je coutoie des nappy et elle n’ont pas arrêter de se défriser pour affirmer leur négritude, parcque si il fallait être nappy pour se rendre compte qu’ont est noir je pense qu’une psychanalyse est à proscrire !!
    Elle ont arrêtées tout simplement parcque le défrisage est nocif et qu’elle se complaise à se coiffer avec leur cheveux naturel ni plus ni moins . AUCUNE guerre contre les personne qui se tisse , portes des mèches ou autres car moi je suis une tissage addict et j’adore ça !!! “Et non, vous n’êtes pas FORCEMENT plus belle parce que vous êtes NAPPY, la texture de la chevelure n’est pas assez puissante pour modifier la structure de votre visage ” MDRRRR cette phrase m’a tuée !! en tous cas bravo pour ton article sincère et drôle je vois que beaucoup s’y retrouve ! OUT les NAPPEX !

  123. Hatshepsut

    MayBachCarter Ewing;
    La franchise de ton article, même si elle est discutable car basée sur des arguments douteux est louable. J’espère que dans quelques années, quand tu auras pris en maturité ( je ne dis pas que tu ne l’es pas) : du style plus d’années de vie, d’expériences de vie, etc si d’aventure tu te rends compte de ton erreur, tu viendras nous en faire part. voici ce qui pour moi est l’erreur fondamentale de ton article ! tu mélanges comportement perso et comportement vis à vis du cheveu en incitant indirectement des centaines de femmes à continuer de se ruiner la santé en usant de produits cosmétiques à l’innocuité douteuse pour leur santé et celles de leurs enfants. J’espère que tu es partante pour supporter cette responsabilité car ton article n’a rien d’anodin aussi bien sur la forme ( violence verbale) que sur le fond.

  124. abigaëlle

    Bon article
    A ceux qui sortent le refrain “nous sommes issus d’un peuple qui a beaucoup souffert…”. Il faut rappeler que ce ne sont QUE des cheveux : ça pousse et ça tombe.
    Donc si on parle des cheveux, le souci n’est pas seulement d’avoir des cheveux lisses mais plutôt des cheveux longs. Ah quand un vrai article dans les magazines féminins noires sur les filles noires qui ont des cheveux longs et leurs secrets pour nous faire rêver et casser le stupide mythe de cheveu afro condamner à être court.

  125. angela

    je touvre votre post d’une grande intelligence, personne n’a a dicté la conduite aux autres, c’est une forme d’extrémisme, de repli communautaire.
    La coupe afro c’est très beau, mais si une fille se préfère défrisée avec un tissage, une perruque c’est son choix personne n’a à la toiser.
    cela me fait penser aux femmes voilées qui regardent de travers une fille sexy parce qu’elle décide de ne pas renoncer à sa coquetterie.
    L’Afrique possède une véritable culture capillaire, avec des coiffures magnifiques, c’est un patrimoine, une richesse: y renoncer par conviction politique serait aussi renier cette part de sa culture.
    Je ne suis pas noire,
    je trouve votre blog super, intéressant, de vrais réflexions, j’aime votre franc parler.

  126. Anonyme

    MayBachCarter Ewing;
    La franchise de ton article, même si elle est discutable car basée sur des arguments douteux est louable. J’espère que dans quelques années, quand tu auras pris en maturité ( je ne dis pas que tu ne l’es pas) : du style plus d’années de vie, d’expériences de vie, etc si d’aventure tu te rends compte de ton erreur, tu viendras nous en faire part. voici ce qui pour moi est l’erreur fondamentale de ton article ! tu mélanges comportement perso et comportement vis à vis du cheveu en incitant indirectement des centaines de femmes à continuer de se ruiner la santé en usant de produits cosmétiques à l’innocuité douteuse pour leur santé et celles de leurs enfants. J’espère que tu es partante pour supporter cette responsabilité car ton article n’a rien d’anodin aussi bien sur la forme ( violence verbale) que sur le fond.

    Je trouve qu’elle ou il a bien raison …
    Ton buzz est reussit pas approfondit , tu fais exactement ce qu’elles font est c’est dommage …
    Fait

  127. Nola Chérie

    Comme un cheveu sur la soupe mais…
    Je suis blanche. J’ai les cheveux très très frisés mais pas crépus.
    Je trouve le cheveu crépu sublime! Et rien de plus élégant qu’une afro.
    Je suis peut-être un peu blackophile (dixit Karrinala, plus haut…) mais quel mal à trouver la musique afro-américaine un cran au-dessus de toutes les autres et la femme noire d’une grande beauté?!
    Je vous souhaite à toutes une excellente journée.
    Cheveux au vent! ;)

  128. Pingback: Interlude. | Fashion,Music & Bitching à la française.
  129. Pingback: Nappy, pourquoi ? « Nouz Of Krys – Blablatages d'une blogueuse…